Le message de la maladie

Attention, article polémique ! 😄

Traitement actuel

Si je tombe malade, généralement je vais voir mon médecin traitant.

Il s’intéresse principalement à mes symptômes physiques.

Il me prescrit un traitement pour éliminer ces symptômes, comme la douleur par exemple.

Les causes profondes ne sont pas explorées.

Montagne obscure

À quoi sert la maladie ?

Certes, perdre la santé n’est pas réjouissant.

Toutefois, au-delà de la souffrance, j’ai 2 options :

  • Voir la maladie comme négative : me battre contre elle, ou me résigner.
  • Voir la maladie comme une opportunité de transformation.

C’est la seconde option que nous allons explorer.

Et si les troubles de santé étaient une invitation à :

  • M’écouter intérieurement ?
  • Me pacifier émotionnellement ?
  • Stimuler la vie en moi ?
  • Prendre conscience de certaines choses ?
  • Modifier certains de mes comportements et attitudes face à la vie ?

Une femme américaine qui avait le cancer des poumons, décida d’essayer les thérapies complémentaires. Après avoir reçu plusieurs soins d’un guérisseur connu, elle repassa des examens : le cancer avait disparu. Elle était ravie. Elle reprit sa vie affairée comme avant. Elle voyagea, ne s’occupa pas d’elle, ne modifia pas son alimentation, et continua de nier ses émotions. Elle ne comprit pas le message de la maladie. Quelques mois plus tard, elle fit une rechute.

Symbolique de la maladie

Les symptômes physiques me donnent des indications.

Cela peut sembler simpliste, et pourtant il y a toujours une signification symbolique.

Exemples :

  • Le diabète sucré m’invite à explorer un manque de douceur, d’amour en moi.
  • L’anémie m’invite à ne plus être dans le faire (fer) mais dans l’être.
  • Une maladie auto-immune m’invite à pacifier un conflit interne.
  • Des troubles oculaires m’invitent à explorer des blessures que je ne veux pas voir, et à retrouver l’émerveillement.

Lorsque j’ai eu une entorse de la cheville l’année dernière, j’avais besoin de prendre conscience qu’il était temps que je me repose, et également qu’une partie de moi avait peur d’avancer.

Signification spirituelle de la maladie

Tomber malade, est-ce toujours une incitation à me réharmoniser ?

La plupart du temps, mais pas toujours.

Une maladie mortelle d’un enfant par exemple, peut être un désir de l’Âme d’expérimenter, ou bien d’aider d’autres Âmes à vivre certaines situations.

Cygne

Le chemin de la guérison

Un trouble de santé est bien plus qu’un simple dysfonctionnement du corps : c’est un ensemble de messages.

Cela ne dispense absolument pas de consulter un médecin si je tombe malade.

Écouter mon corps

Le corps me dit que quelque chose ne va pas, et si je l’écoute il me dit quoi faire pour aller mieux.

Le principal obstacle est que personne ne m’a appris à m’écouter intérieurement.

Et pourtant, communiquer avec mon corps est possible.

Si je ne parviens pas à écouter les messages de la maladie, je peux me faire accompagner par un thérapeute.

Guérison émotionnelle

Plus de 90% des maladies ont pour origine des blessures émotionnelles.

Une pathologie est un amas de mémoires d’émotions douloureuses, que je retiens en moi et qui m’empêchent de me déployer en accord avec mon essence.

Les émotions que je ressens me renseignent sur la nature de la blessure plus profonde.

Je découvre comment gérer mes émotions.

Transformation

J’ai longtemps cru que derrière les troubles physiques, il y avait uniquement des blessures émotionnelles, et qu’il fallait les extirper. Non, la maladie ne se combat pas. Elle s’écoute et s’accepte, alors les messages remontent naturellement en surface.

Trop souvent, je redoute la perte de la santé et la douleur. Elles me font souffrir et réveillent la peur de la mort.

Le temps est venu de changer de vision. La maladie est un outil de transformation.

Elle incite au changement.

C’est l’outil utilisé par mon être pour me réaligner sur mon chemin de vie.

Graminées lac

Conclusion

Quel est le message de la maladie ?

Elle n’est pas là pour m’embêter, mais pour me transformer.

Dans la majorité des cas, je suis malade car il y a un manque d’harmonie.

Le chemin de guérison, si je sais m’écouter et suivre mes inspirations, me réalignera avec moi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *