Comment gérer mes émotions ?

Certainement pas en faisant l’autruche ! 😄

Qu’est-ce qu’une émotion ?

Une émotion est une réaction affective passagère, qui se ressent dans mon corps.

Paco se fait punir injustement par la maîtresse. Il ressent une frustration. Sa tête chauffe, il devient tout rouge. Il a des idées de vengeance, comme celle de taper la maîtresse. Au bout d’un moment, la colère passe et il se calme.

Les émotions ne sont ni négatives, ni positives. Elles sont plaisantes (comme la joie) ou déplaisantes (comme la peur).

Femme Crier

Une émotion peut prendre le contrôle :

  • De mon corps.
  • De mes pensées.
  • De mon comportement.

Lisa entend un cognement à la fenêtre. Il fait nuit et elle est seule. Elle est effrayée. Elle ressent une boule dans la gorge. Son cœur bat la chamade. Elle reste comme figée, en alerte, sans savoir quoi faire.

Que faire en cas d’émotion ?

Une émotion n’est pas à combattre ou à ignorer, mais à vivre.

En cas d’émotion, je peux juste respirer profondément, l’accepter et me laisser traverser.

Corentin ressent du désespoir. Il vérifie que sa respiration n’est pas bloquée. Il se dit : « J’accepte de ressentir cette émotion. » Une minute plus tard, l’émotion est partie.

Qu’est-ce qu’une blessure émotionnelle ?

Si une émotion ne peut pas circuler librement, elle crée une blessure émotionnelle.

J’ai en moi une accumulation de mémoires d’émotions :

  • De mon passé.
  • De mon ancêtres.
  • De mes autres vies.

Isabelle ressent de l’anxiété depuis quelques jours, sans savoir pourquoi. En réalité, une histoire entendue aux informations a réveillé l’angoisse d’être abandonnée par ses parents, lorsqu’elle avait 2 ans.

Dessin émotions
Voilà pourquoi ça secoue en surface ! C’est en plongeant en moi que je peux ouvrir le coffre.

Que faire en cas de blessure émotionnelle ?

J’ai en moi de nombreuses blessures émotionnelles.

Elles se rejouent encore et encore dans ma vie, jusqu’à être acceptées.

Amélie casse un verre quand elle a 5 ans. Elle ressent de la culpabilité, mais ne parvient pas à l’exprimer avec des mots. Sa maman la gronde, alors qu’elle aimerait entendre que ce n’est pas grave. En réalité, elle a besoin de compréhension. Une mémoire de culpabilité se bloque en elle.

Désormais adulte, Amélie ressent fréquemment de la culpabilité. Autrement dit, elle répète des situations de culpabilité dans sa vie, pour prendre conscience qu’elle a une blessure profonde.

Processus d’acceptation émotionnelle

Lorsque la blessure émotionnelle est prête à être soignée, elle se manifeste sous la forme d’émotions à répétition ou de sensations dans le corps.

Dans ce cas, je peux prendre du temps pour :

  1. Me poser, fermer les yeux, et respirer profondément et calmement.
  2. Observer l’émotion dans mon corps.
  3. L’accepter.
  4. M’abandonner à l’émotion, être présent dans l’inconfort sans jugement.
  5. Si cela ne suffit pas : plonger en moi quelques minutes pour écouter mon ressenti, et savoir ce dont la blessure a besoin pour se guérir.

Cela peut être :

  • L’exprimer (par la parole, par l’écriture, par le chant, par les larmes, par le mouvement, par le cri, par la danse, par la musique, par le dessin, etc).
  • Imaginer recevoir des mots réconfortants d’une personne chère (“J’accueille tes émotions, je t’aime, je t’accepte comme tu es, …”).
  • M’envoyer de l’amour.
  • Laisser du temps à la blessure.
  • Comprendre mes besoins (d’amour, de joie, d’attention, de confiance, de réconfort, …).
  • Me pardonner ou demander pardon.
  • Communiquer mes sentiments directement à ceux qui m’ont blessé.
  • Prendre conscience de quelque chose.
  • Transformer quelque chose dans ma vie.

En acceptant mes blessures émotionnelles, je vais de mieux en mieux.

Si je n’y arrive pas seul(e) car l’émotion est trop lourde et douloureuse, je peux me faire accompagner.

“Si la peur frappe à ta porte et que tu as le courage de l’ouvrir, tu t’apercevras que derrière il n’y a personne.”

Maud Ankaoua
Arbre Coeurs

Récapitulatif

Comment gérer mes émotions ?

Une émotion est une réaction naturelle, faite pour être vécue. La répression ou la gestion des émotions ne fonctionne pas.

Lorsqu’une émotion ou une situation se répète, il y a une blessure émotionnelle dessous, qui me ramène au passé.

Dans ce cas, il est conseillé :

  • D’accueillir l’émotion sans jugement.
  • D’éviter de rejeter la faute sur les autres.
  • D’être présent(e) et de m’écouter intérieurement pour assimiler son message.

Qui suis-je ?

Mon nom est Geoffrey Métais, je suis thérapeute spécialisé en émotions et traumas.
Si vos émotions vous submergent et que vous avez besoin d’aide, il est possible de réserver une séance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *