Comment gérer ses émotions ?

Feuilles Automne

Chaque jour apporte son lot d’émotions : peur, colère, tristesse

Que faire de ces vagues qui me submergent ?

Qu’est-ce qu’une émotion ?

Une émotion est une réaction affective passagère, qui se ressent dans mon corps.

Paco se fait punir injustement par la maîtresse. Il ressent une frustration. Sa tête chauffe, il devient tout rouge. Il a des idées de vengeance, comme celle de taper la maîtresse. Au bout d’un moment, la colère passe et il se calme.

Les émotions ne sont ni négatives, ni positives. Elles sont plaisantes (comme la joie) ou déplaisantes (comme la peur).

Une émotion peut prendre le contrôle :

  • De mon corps.
  • De mes pensées.
  • De mon comportement.

Lisa entend un cognement à la fenêtre. Il fait nuit et elle est seule. Elle ressent une boule dans la gorge. Son cœur bat la chamade. Elle reste comme figée, en alerte, elle ne sait pas quoi faire. Elle imagine le pire.

Femme Crier

Que faire en cas d’émotion ?

Une émotion n’est pas à combattre ou à ignorer.

En cas d’émotion, je peux juste respirer profondément, l’accepter et me laisser traverser.

Corentin ressent du désespoir. Il vérifie que sa respiration n’est pas bloquée. Il se dit : « J’accepte de ressentir cette émotion. » 1 minute plus tard, l’émotion est partie.

L’acceptation émotionnelle est le meilleur moyen de ne pas créer de mémoire en moi.

Qu’est-ce qu’une mémoire émotionnelle ?

Une émotion est une vague d’énergie qui me heurte. Je ne peux pas retenir une vague.

En revanche je peux garder le souvenir d’une vague particulièrement intense. Je ne retiens pas l’émotion, mais la mémoire de l’émotion.

La puissante vague a continué son chemin, mais a provoqué une crispation en moi. Je conserve la photographie de la contraction énergétique dans mes cellules.

Ce n’est pas l’énergie de l’émotion qui se bloque en moi, mais ma propre résistance.

Autrement dit, j’accumule des souvenirs d’évènements marquants, sous forme de blocages énergétiques dans mon corps.

Les émotions de la vie de tous les jours réveillent ces blessures émotionnelles du passé.

Isabelle ressent de l’anxiété depuis quelques jours, sans savoir pourquoi. En réalité, une histoire entendue aux informations a réveillé l’angoisse d’être abandonnée par ses parents, lorsqu’elle avait 2 ans.

Dans cet exemple, l’anxiété est un message à l’attention d’Isabelle : « Tu peux aller voir en toi, il y a une mémoire d’angoisse à explorer, pour pouvoir t’en libérer. »

Triste

Comment libère-t-on une mémoire émotionnelle ?

J’ai en moi de nombreuses mémoires émotionnelles.

Elles se rejouent encore et encore dans ma vie, jusqu’à être acceptées.

Amélie casse un verre. Elle ressent de la culpabilité, mais ne parvient pas à l’exprimer avec des mots. Sa maman la gronde, alors qu’elle aimerait entendre que ce n’est pas grave. En réalité, elle a besoin de compréhension. Une mémoire de culpabilité se bloque en elle.

Désormais adulte, Amélie ressent fréquemment de la culpabilité. Autrement dit, elle répète des situations de culpabilité dans sa vie, car il y a une mémoire en elle en attente d’être acceptée.

Une fois que j’intègre son message, la mémoire se libère.

Le processus d’acceptation émotionnelle

Je peux libérer moi-même l’énergie bloquée de la mémoire.

Cela dépend des cas, je peux avoir besoin de :

  • Envoyer de l’amour à l’émotion.
  • Observer l’énergie bloquée dans mon corps.
  • Secouer tout mon corps.
  • Exprimer oralement ce que je ressens.
  • Crier fort ma rage dans un coussin.
  • Comprendre mes besoins.
  • Prendre conscience de quelque chose.

Pour en savoir plus, voici le processus d’acceptation émotionnelle complet.

En libérant mes mémoires, je vais de mieux en mieux.

Chaque jour Patrick accepte ses émotions. Derrière la plupart de ses émotions, il constate qu’il y a des mémoires. Il applique le processus à chaque fois. Pas à pas, il voit des améliorations dans sa vie. Il dort de mieux en mieux, et se fâche moins souvent qu’avant contre sa femme.

Lorsque la blessure mémorielle est profonde, une aide extérieure d’un thérapeute peut être nécessaire.

Arbre Coeurs

Conclusion

Comment gérer ses émotions ?

L’émotion est une réaction naturelle. Elle est faite pour être vécue.

La répression ou la gestion des émotions ne fonctionne pas. Il est préférable de les accepter.

Souvent, derrière l’émotion il y a une mémoire à accepter, qui me ramène la plupart du temps à l’enfance.

L’acceptation émotionnelle permet de libérer les mémoires qui cherchent à s’exprimer.

Découvrez également le Programme du Cœur, pour accélérer la libération mémorielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Poster commentaire

Nouveaux Articles: