Qu’est-ce qu’un thérapeute ?

Coucher de soleil

Pourquoi consulter ?

Qu’est-ce que le métier de thérapeute signifie et implique ?

Thérapeute : définition

Il existe tant d’approches distinctes qu’il n’est pas aisé de définir le travail thérapeutique.

Le mot thérapeute provient du grec et signifie « servir, prendre soin. »

Un thérapeute est une personne qui prend soin des autres.

Cela ne veut pas dire guérir.

Le patient se guérit lui-même. Le praticien n’est là que pour mettre dans les meilleures dispositions pour que le processus d’auto-guérison ait lieu.

Tout le monde peut devenir thérapeute, mais certains titres nécessitent une autorisation d’exercer : psychothérapeute, kinésithérapeute, etc.

Il n’existe pas de meilleure thérapie : chaque thérapie est un outil qui nous permet d’avancer sur notre chemin.

Route forêt

Quand consulter un thérapeute ?

Consulter un thérapeute peut être utile en complément du traitement médical.

Souvent, les personnes qui consultent s’attendent à une guérison miracle de leurs maux.

Or s’ils n’y mettent pas du leur, s’ils ne deviennent pas acteurs de leur guérison, alors cette dernière sera de courte durée.

Chacun est responsable de sa vie.

Donner les clefs de sa santé à quelqu’un d’autre, c’est se décharger de cette responsabilité.

Toute douleur ou maladie est un message à comprendre, qui nécessite une implication.

Un praticien accompagne et aide à comprendre les messages.

En cas d’échec, il est facile d’en vouloir au thérapeute plutôt que d’accepter notre entière responsabilité.

Cela nous pousse à réaligner notre vie, et à prendre conscience de la source de nos difficultés.

Comment devenir thérapeute ?

Être thérapeute implique plusieurs prérequis :

  • Une formation adéquate.
  • Une thérapie personnelle.
  • Des valeurs éthiques.

Certaines formations thérapeutiques sont rapides et permettent d’exercer légalement.

Toutefois la majeure partie de la formation s’effectue individuellement : il s’agit de se libérer des systèmes de croyances et des blessures émotionnelles qui nous empêchent d’être nous-mêmes.

Le thérapeute qui n’a pas été suffisamment loin dans le travail introspectif met ses clients à risque.

Le syndrome du sauveur est l’un des pièges que le thérapeute débutant aura à surmonter. Il consiste à vouloir sauver les autres, plutôt que de comprendre qu’il n’y a que soi à sauver.

Les meilleurs thérapeutes ne sont pas ceux qui ont le plus étudié, mais ceux qui ont été le plus loin sur le cheminement intérieur.

Vague plage

Le travail thérapeutique

Durant chaque séance, le thérapeute s’observe.

Il sait que l’autre n’est que le miroir de lui-même.

Il accepte et intègre les émotions qui se manifestent.

Être thérapeute implique une responsabilité vis-à-vis des patients :

  • Ne pas interférer avec le libre-arbitre.
  • Ne pas divulguer les informations des séances.

La consultation

La consultation est un moment privilégié et confidentiel qui implique de la confiance.

Les thérapeutes ne sont pas des médecins : ils ne soignent pas. C’est la vie qui soigne.

Ils créent l’espace et les conditions favorables pour que les énergies de guérison fassent leur œuvre.

Ils sont garants du bon déroulé de la séance, et de la sécurité des patients.

Il n’est pas évident d’explorer ses zones d’ombres, d’où l’intérêt de trouver le thérapeute adéquat selon la problématique.

Il ne faut pas hésiter à changer de praticien, ou à en consulter plusieurs, car les différentes pratiques sont complémentaires.

Les thérapeutes peuvent refuser une consultation, s’ils ne sentent pas aptes à la situation. Dans ce cas, ils recommanderont un ou une collègue qui saura quoi faire.

Cygne lac arbre

Conclusion

Qu’est-ce qu’un thérapeute ?

C’est un professionnel qui est là pour servir.

Être thérapeute signifie accompagner les personnes à redécouvrir qui elles sont vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Poster commentaire