En 2010, l’ONU a reconnu et déclaré que l’accès à une eau potable, salubre et propre est un droit fondamental de l’homme, indispensable au plein exercice du droit à la vie.

D’ailleurs l’eau est vie. Elle est indispensable à la santé.

Comment boire la meilleure eau possible ?

Est-il possible d’améliorer la qualité de l’eau ?

Comment transformer de l’eau ordinaire en une eau source de santé ?

L’eau que nous buvons est-elle bonne pour la santé ?

L’eau est de plus en plus polluée, et nous sommes tous un peu responsables.

Même s’il existe plusieurs façons de se procurer de l’eau fraîche (eau de pluie, neige, eau de source), nous allons nous concentrer sur les deux principales sources de consommation d’eau actuelles.

L’eau du robinet

L’eau du robinet est souvent potable dans les pays occidentaux.

Est-elle réellement bonne pour la santé ?

Les réseaux de distribution font un travail remarquable pour proposer de l’eau saine.

Toutefois, comme l’affirme 60 Millions de Consommateurs : “La liste actuelle des polluants réglementairement contrôlés est en-deçà de la réalité des contaminations. Les évolutions rapides de notre société de consommation semblent parfois rendre nos normes obsolètes.”

Les processus d’épuration chimique et de filtrage en place dans les réseaux hydrauliques sont de plus en plus agressifs.

Eau du robinet

L’eau en bouteille

L’eau en bouteille est généralement plus pure que l’eau domestique, car issue directement d’une source.

Elle contient des sels minéraux indispensables à la santé.

Toutefois l’industrialisation, le transport et le plastique contribuent à la pollution de la planète.

Une étude indépendante d’Orb Media – en partenariat avec l’Université d’État de New York – a mesuré la teneur en particules de plastique des principales marques mondiales. Résultat : en buvant 1,5 litre d’eau en bouteille, on peut espérer avaler près de 500 particules plastiques.

En alternative à la bouteille pétrochimique, des bouteilles en plastique biodégradable commencent à arriver sur le marché.

Selon le professeur de physique de l’Université de St Petersburg Konstantin Korotkov : “L’eau en bouteille est vide et morte, car elle n’a aucune énergie, aucune vie.”

Quelle eau boire ?

Pour boire la meilleure eau possible, il est conseillé de :

  1. Purifier l’eau.
  2. Énergiser l’eau.

Comment purifier l’eau ?

La purification de l’eau est la première étape pour avoir une eau bonne à boire.

Il existe de nombreuses techniques pour assainir une eau non potable, ce qui permet également de supprimer le goût désagréable.

Voici les principales techniques de filtration de l’eau dans le but d’éliminer les polluants :

  • Distillation.
  • Membrane d’osmose inverse.
  • Argile.
  • Cristal.
  • Résine échangeuse d’ions.
  • Matières synthétiques, nanotechnologies.
  • Céramique.
  • Sable.
  • Charbon actif.

La filtration peut se faire à toutes les étapes de la distribution de l’eau.

Boire eau garçon

Une eau trop pure est-elle bonne pour la santé ?

Dans le cas des osmoseurs ou de la distillation, la filtration est tellement efficace que même des sels naturels et minéraux précieux à l’organisme sont éliminés.

L’eau obtenue est d’une grande pureté, parfaite… pour le fer à repasser.

L’expérience de Marcel Violet (1886-1973) parle d’elle-même :

  • Introduire un têtard dans de l’eau pure le condamne à une mort quasi instantanée.
  • Après avoir exposé quelques jours de l’eau pure aux rayons du soleil, les têtards survivent.

Quel est le meilleur filtre à eau ?

La filtration optimale est un juste équilibre entre :

  • éliminer les polluants nocifs.
  • conserver le maximum de particules bénéfiques pour la santé.

D’après certaines études, le filtre à céramique serait le juste milieu pour purifier l’eau.

La mémoire de l’eau

Dans les années 1980, un chercheur et médecin français, Jacques Benveniste fait une découverte stupéfiante : l’eau possède une mémoire. Tollé dans la communauté scientifique. Le chercheur est pointé du doigt et discrédité, on le traite de charlatan.

Oui, mais :

  • Dans les années 1990, le japonais Masaru Emoto confirme la théorie par d’innombrables expériences.
  • Le prix Nobel Luc Montagnier, reprend les théories sur la mémoire de l’eau dans les années 2010. Il prouve que l’eau peut enregistrer et transmettre de l’information.
  • La mémoire de l’eau est confirmée par des laboratoires indépendants aux 4 coins du globe.

Le mécanisme n’est pas encore complètement assimilé d’un point de vue scientifique.

Le magnifique documentaire Water, le pouvoir secret de l’eau est très instructif au sujet de la mémoire de l’eau.

Les expériences d’Emoto

L’experience du Japonais Masaru Emoto consiste à :

  • congeler une goutte d’eau.
  • l’observer au microscope.

Résultat : l’eau s’organise sous forme de magnifiques cristaux lumineux, si elle est exposée à :

  • de la musique harmonieuse.
  • la vibration de mots bienveillants, tels que MERCI ou AMOUR.
  • des photographies.
  • des prières.

À l’inverse, de l’eau souillée ou recevant des pensées négatives, forme des cristaux inachevés, aux couleurs obscures.

Emoto cristaux mémoire de l'eau
Quelle eau est-il préférable de boire ?

L’eau capte, enregistre et reproduit.

Le professeur Korotkov a exposé des échantillons d’eau à certaines influences dans son laboratoire :

  • champs magnétiques ou électrostatiques.
  • diverses substances.
  • émotions.

Résultat : ce sont les émotions humaines qui ont le plus d’impact sur l’énergie de l’eau.

La composition chimique (H20) n’est pas modifiée. En revanche l’organisation des molécules d’eau varie sous l’effet de l’environnement.

Chaque goutte d’eau est donc une sorte de disque dur qui mémorise l’information.

L’eau ne perdrait la mémoire que lorsqu’elle change d’état :

  • lorsqu’elle retombe sous forme de précipitations.
  • en décongelant.

Pourquoi réénergiser l’eau ?

Si l’eau enregistre ce qui lui arrive, se vitalise-t-elle avec :

  • le plastique des bouteilles ?
  • les kilomètres de tuyaux sous terre ?
  • les stations d’épuration ?
  • la colère ressentie par un buveur d’eau ?

L’eau possède une qualité vibratoire, une charge vitale, encore mal comprise.

Femme fontaine

À quoi sert l’eau dynamisée ?

Marcel Violet démontra les bienfaits de l’eau vivante :

  • sur les plantes :
    • La valeur nutritive est multipliée.
    • 20% d’eau d’arrosage est économisée.
    • L’eau dynamisée d’orage est bénéfique aux cultures.
    • Le délai de maturation des légumes est réduit.
  • sur les animaux et les humains :
    • Augmentation de la vitalité.
    • Réduction des maladies.
    • On parle même de changer l’état et le caractère d’un être humain !

Le Docteur Rustum Roy, de l’Université d’État d’Arizona, explique :

À ce jour, l’eau structurée ou dynamique est le meilleur antibiotique qui soit. Si bien que l’US Army a utilisé cette eau en Irak et Afghanistan. Il suffit d’une molécule sur 100 millions de molécules d’eau potable, pour détruire tous les germes présents dans une bouteille.

Comment énergiser l’eau ?

La nature nous montre l’exemple. Un torrent qui jaillit d’une source de montagne est gorgé d’énergie bienfaisante.

Dynamisation par le mouvement

L’eau stagnante perd en vitalité.

Le mouvement permet à l’eau de se recharger énergétiquement.

  • accélérations.
  • cascades.
  • tourbillons.

Voilà pourquoi le chat préfère boire l’eau de la chasse d’eau, plutôt que l’eau stagnante de sa jatte.

Le mouvement le plus connu pour énergiser l’eau est le vortex, visible partout dans la nature.

Dynamisation par onde de forme

Au fil des siècles, des chercheurs se sont aperçus que des énergies bénéfiques émanaient de certaines figures géométriques.

Certaines formes spécifiques suffisent à dynamiser l’eau.

Les symboles les plus célèbres sont la Fleur de Vie, le triskèle, l’Arbre de Vie.

Toutefois, j’ai obtenu les meilleurs résultats avec l’onde de forme suivante :

Onde de forme eau

L’image peut se poser sur le récipient ou le socle. Attention, accumuler les symboles peut être contre-productif.

Plus la cuve d’eau est volumineuse, plus il est nécessaire d’augmenter la taille du dessin.

Quelques heures de repos sont nécessaires pour une dynamisation.

L’intention positive pour augmenter l’énergie de l’eau

Comme nous l’avons vu, l’eau possède une mémoire, sur laquelle les émotions ont une forte influence.

Il existe plusieurs façons simples de dynamiser l’eau avant de la boire :

  • Dire JE T’AIME et MERCI (la combinaison de mots la plus efficace selon Emoto) à l’eau avant de la porter à la bouche.
  • Se mettre à table de bonne humeur !
  • Réciter une prière. C’est le principe de l’eau bénite.

Énergiser l’eau par la lumière

Les jardiniers connaissent les bienfaits de laisser reposer l’arrosoir au soleil, la plus grande source d’énergie du système solaire.

On peut également exposer l’eau à l’action de la lune.

Après exposition solaire ou lunaire, il est recommandé de secouer énergiquement le récipient.

Certains biodynamiseurs illuminent l’eau par des rayons infrarouges ou visibles.

Barque soleil lac

Musique

La musique est, comme la lumière, un ensemble de fréquences.

Le professeur Emoto a constaté que la musique harmonieuse formait de splendides cristaux de glace.

Chanter permet également de dynamiser l’eau.

Argile

L’ancien peuple des Étrusques connaissait les propriétés secrètes de l’argile : les aqueducs contenaient des morceaux de quartz et d’argile.

L’argile fait double emploi : elle purifie et dynamise.

On laisse décanter un peu d’argile, avant de boire le verre d’eau.

Pierres et minéraux

Certaines pierres ont des vertus énergisantes.

La shungite est la plus populaire, pour sa triple action :

  • libération de minéraux.
  • purification.
  • dynamisation.

Voici les autres gemmes régulièrement conseillés :

  • Cristal de roche.
  • Quartz rose.
  • Améthyste.
  • Topaze.

Les pierres doivent être rechargées régulièrement en énergie.

Magnétiser l’eau

Magnétiser est une autre façon de vitaliser l’eau.

De nombreux systèmes permettant d’obtenir une eau magnétisée sont commercialisés, comme :

  • Des aimants.
  • Des disques magnétiques sur lesquels se pose la cruche d’eau.

Eau cascade

Conclusion

Il est maintenant prouvé que l’eau possède une mémoire.

Encore plus curieux, l’énergie de l’eau est proportionnelle à l’harmonie, aux émotions bienveillantes et aux ondes positives à laquelle elle est soumise.

Une eau énergisée apportera plus d’énergie au corps.

Ce critère n’a pas été pris en compte pour l’eau de bouteille ou de consommation courante.

Heureusement, il est possible assez simplement d’énergiser l’eau chez soi.

Il est toutefois préférable de purifier l’eau au préalable, pour éviter d’énergiser également les polluants.

L’option la plus simple, économique et efficace pour dynamiser l’eau, est de lui dire JE T’AIME et MERCI au moment de la boire.

Références

  • [1] Les microplastiques présents dans l’eau en bouteille dans le monde entier https://orbmedia.org/stories/con-pl%c3%a1stico/.
  • [2] Faut-il bannir les bouteilles en plastique ? https://sante.lefigaro.fr/actualite/2009/04/21/9507-faut-il-bannir-bouteilles-deau-plastique.
  • [3] Perturbateurs endocriniens dans l’eau minérale en bouteille : Charge œstrogénique totale et migration des bouteilles en plastique, https://www.researchgate.net/publication/24189744_Endocrine_disruptors_in_bottled_mineral_water_Total_estrogenic_burden_and_migration_from_plastic_bottles.
  • [4] Nitrates dans l’eau potable et risque de cancer colorectal : Une étude de cohorte à l’échelle nationale, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29435982/.
  • [5] Les nanotechnologies et la purification de l’eau : Le savoir-faire et les défis indiens, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28913692/.
  • [6] Réduction de l’arsenic à <1 µg/L dans l’eau potable aux Pays-Bas, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31810053/.
  • [7] Des microplastiques détectés dans la pluie et la neige, https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/moteur-de-recherche/segments/chronique/139361/nanoplastiques-pollution-plastiques-air-eau-etudes-environnement.
  • [8] Water, le pouvoir secret de l’eau, documentaire de (2012).
  • [9] L’histoire de la mémoire de l’eau, Yolène Thomas https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17678810/.
  • [10] La mémoire de l’eau : un aperçu, Martin F Chaplin, https://www.badscience.net/files/MW2.pdf.
  • [11] Qualité de l’eau potable : difficile d’échapper aux polluants, https://www.60millions-mag.com/2013/03/25/qualite-de-l-eau-potable-difficile-d-echapper-aux-polluants-7854.
  • [12] 3 gouttes pour la vie, Hélène Bernet.
  • [13] Eau Diamant Une Conscience, Joël Ducatillon.