L’eau est vie. Elle est indispensable à notre bonne santé. Comment purifier et énergiser l’eau, pour boire la meilleure eau possible ?

En 2010, l’ONU a reconnu et déclaré que l’accès à une eau potable, salubre et propre est un droit fondamental de l’homme, indispensable au plein exercice du droit à la vie.

Est-il possible d’améliorer la qualité de l’eau, et par là-même, notre santé ?

Car si la Planète bleue est recouverte à 72% d’eau, le corps humain est un système aquatique composé d’un pourcentage similaire d’eau. D’où l’intérêt de l’hydratation : l’eau est le principal composant de notre corps !

Alors, comment transformer de l’eau ordinaire en une eau source de vie et de santé ?

Résumé

Pour boire la meilleure eau possible, il convient de :

  1. Purifier l’eau
  2. Énergiser l’eau

Purifier l’eau consiste à la nettoyer des polluants. Mais alors, pourquoi énergiser l’eau ?

L’eau n’est pas une simple substance chimique constituée de molécules H2O. Ce liquide est un miracle, qui possèderait une mémoire. Une incroyable mémoire, qui enregistrerait toutes les interactions, et notamment les émotions. Dire “Je t’aime” à l’eau la rend meilleure !

Dans cet article, nous révélons de nombreuses idées pour purifier et énergiser (ou dynamiser) l’eau. Nous avons mesuré la pureté et l’énergie de l’eau pour déterminer les solutions les plus efficaces.

Et le résultat, est que quelques étapes simples permettent de boire une eau très énergisante :

  1. Purifier l’eau avec un filtre, un filtre céramique par exemple.
  2. Apposer une onde de forme sur le récipient contenant l’eau filtrée. Les meilleurs résultats sont obtenus avec la Graine de Vie.
  3. À haute voix, dire 3 fois “JE T’AIME” et “MERCI” à l’eau avant de la boire, en la portant et en vibrant au niveau du coeur.
  4. Boire l’eau à deux mains tel un nectar sacré.

N’est-ce pas magnifique d’honorer l’eau ainsi, pour tout ce qu’elle nous apporte ?

La suite est pour ceux qui veulent rentrer dans les détails.

Pourquoi l’eau que nous buvons n’est pas idéale ?

L’eau est de plus en plus polluée, et nous sommes tous un peu responsables.

Même s’il existe plusieurs façons de se procurer de l’eau fraîche (eau de pluie, eau de source, eau de puits), nous allons nous concentrer sur les deux principales sources de consommation d’eau actuelles : l’eau du robinet et l’eau en bouteille.

L’eau du robinet

La potabilité de l’eau du robinet n’est pas en cause, notamment dans les pays occidentaux. Mais est-elle réellement bonne pour la santé ?

Les réseaux de distribution font un travail remarquable pour proposer de l’eau saine. Toutefois, comme l’affirme 60 Millions de Consommateurs, “la liste actuelle des polluants réglementairement contrôlés est en-deçà de la réalité des contaminations et les évolutions rapides de notre société de consommation semblent parfois rendre nos normes obsolètes.” D’ailleurs, les études scientifiques mettant en cause l’eau du robinet se multiplient.

Les stations d’épuration effectuent un travail difficile. La pollution augmente, les normes se renforcent, la technologie évolue : les processus d’épuration chimique et de filtrage en place dans les réseaux hydrauliques sont de plus en plus agressifs. L’eau parcourt un long trajet, de plusieurs kilomètres, sous pression, avant d’arriver dans le robinet. Elle voyage en ligne droite, et subit plusieurs dizaines de virages brusques à angle droit. Résultat : la structure de l’eau du robinet se trouve impactée.

D’après le maître indien Sadhguru, si l’on boit de l’eau directement lorsqu’elle sort du robinet, elle va se comporter comme du poison dans notre système.

Hélène Bernet affirme quant à elle : “L’eau de la ville (chlorée, trop chargée en minéraux, sous pression, et circulant en tuyaux droits) est donc quatre fois désinformée, bien « morte».”

L’eau en bouteille

Outre la pollution de la planète générée par l’eau en bouteille (industrialisation, transport, plastique en lui-même), sa qualité n’est pas si irréprochable.

Une étude indépendante d’Orb Media – en partenariat avec l’Université d’État de New York – a mesuré la teneur en particules de plastique des principales marques mondiales d’eau en bouteille. Résultat : en buvant 1,5 litre d’eau en bouteille, on peut espérer absorber près de 500 particules plastiques. Ces dernières agissent comme perturbateurs endocriniens (selon une étude allemande publiée par la revue scientifique Environmental Science and Pollution Research).

Toutefois, les microplastiques ne sévissent pas uniquement dans les bouteilles en plastique. La plupart de l’eau sur Terre en contient. Des prélèvements en ont même trouvé dans la pluie et la neige !

En alternative à la bouteille pétrochimique, des bouteilles en plastique biodégradable commencent à arriver sur le marché.

Plastique mis à part, l’eau en bouteille est prélevée en source, et est relativement pure. Toutefois la mise en bouteille et le stockage la dénaturent : selon le professeur de physique de l’Université de St Petersburg Konstantin Korotkov,  “L’eau en bouteille est vide et morte, car elle n’a aucune énergie, aucune vie.”

On arrive au même constat que pour l’eau du robinet : l’eau est propre à la consommation, mais il lui manque quelque chose. D’ailleurs si l’on offre simultanément de l’eau prélevée sur une source naturelle et de l’eau en bouteille à un chien, il choisira irrémédiablement l’eau de source, chargée d’énergie naturelle.

La mémoire de l’eau

Dans les années 1980, un émérite chercheur et médecin français, Jacques Benveniste fait une découverte stupéfiante : l’eau possède une mémoire. Tollé dans la communauté scientifique. Le chercheur est pointé du doigt et discrédité, on le traite de charlatan.


Ma vérité sur la mémoire de l'eau, Jacques Benveniste

Oui, mais :

  • Dans les années 1990, le japonais Masaru Emoto confirme la théorie par d’innombrables expériences.
  • L’un des plus célèbres scientifiques français, le prix Nobel Luc Montagnier, a repris les théories sur la mémoire de l’eau dans les années 2010. Il a prouvé que l’eau peut enregistrer et transmettre de l’information.
  • La mémoire de l’eau est confirmée par des laboratoires indépendants aux quatre coins du globe.

Le mécanisme n’est pas encore complètement compris d’un point de vue scientifique. En revanche, les cultures anciennes vénèrent l’eau depuis des millénaires, et connaissent les bienfaits de l’honorer. Les religions utilisent l’eau comme un médiateur, et la bénissent, par exemple.

Le magnifique documentaire “Water, le pouvoir secret de l’eau” est très instructif au sujet de la mémoire de l’eau.

Les expériences d’Emoto sur la mémoire de l’eau

Le Japonais Masaru Emoto a congelé une goutte d’eau, puis admiré ses cristaux au microscope.

Et il a constaté, que l’eau s’organise sous forme de magnifiques cristaux lumineux, si elle est exposée à :

  • des prières
  • de la musique harmonieuse
  • la vibration de mots bienveillants, prononcés ou écrits sur le récipient, tels que “merci” ou “amour
  • des photographies.

À l’inverse, de l’eau souillée ou recevant des pensées négatives forme des cristaux inachevés, défectueux, aux couleurs obscures.

Masaru Emoto eau
Photographies d’Emoto des cristaux d’eau, après avoir exposé l’eau à divers mots / musique

Les ravages du four à micro-ondes ou du téléphone portable (découvrez comment se protéger de ses ondes) sur l’eau sont directement visibles dans les cristaux d’Emoto.

L’eau est une messagère

L’eau capte, enregistre et reproduit.

Sa composition chimique n’est pas modifiée. En revanche sa structure (l’organisation des molécules entre elles) varie sous l’effet de ce qu’il se passe dans son environnement proche.

L’eau est donc une sorte de disque dur qui mémorise l’information. Selon les estimations, chaque cellule d’eau, de la taille d’1 µm, contient 440.000 tables d’informations.

Dans le documentaire “Water, le pouvoir secret de l’eau” le professeur Korotkov a exposé des échantillons d’eau à diverses influences :

  • champs magnétiques ou électrostatiques
  • diverses substances
  • émotions humaines.

Résultats : les émotions humaines, positives ou négatives, ont la majeure influence sur l’eau. Les émotions positives augmentent les niveaux énergétiques de l’eau et la stabilise. Les émotions négatives les font baisser.

Le documentaire nous livre également une croustillante anecdote. En 1956, des chercheurs étaient réunis en Asie dans le but de fabriquer une arme bactériologique létale. Ils tombèrent tous malades d’intoxication alimentaire durant la réunion. Toutefois, ils n’avaient rien mangé. Ils avaient uniquement bu de l’eau. Et l’eau présente sur la table fut dûment analysée : aucun élément nocif n’y fut détecté. Conclusion de l’enquête médicale : intoxication due à de l’eau ordinaire.

L’eau ne perdrait la mémoire qu’à certaines occasions : lorsqu’elle retombe sous forme de précipitations, ou après avoir gelé.

Comment récupérer l’information contenue dans la mémoire de l’eau ?

Les outils scientifiques sont de plus en plus élaborés, et permettent d’accéder à certaines informations, comme le niveau d’énergie.

Certaines personnes plus sensibles ont la capacité de capter l’information de l’eau.

Selon Corine Sombrun, la transe chamanique permet d’accéder à des niveaux d’informations auxquels nous n’avons pas accès en temps normal. Et donc aux informations contenues dans l’eau, comme elle nous le livre dans ce précieux extrait :

Comment PURIFIER l’eau ?

Pesticides, produits chimiques, phénols, métaux lourds, résidus pharmaceutiques, hormones, calcaire, chlore, bactéries, champignons, virus… L’eau peut être limpide, mais impropre à la consommation.

La purification de l’eau est la première étape pour avoir une eau de qualité. Il est toujours préférable de purifier avant de dynamiser : on ne souhaite pas dynamiser les polluants.

Il existe de nombreuses techniques pour assainir une eau souillée non potable, ce qui permet également de supprimer l’odeur et le goût désagréables.

Comment mesurons-nous la pureté de l’eau ?

Le protocole de mesure de la pureté de l’eau que nous utilisons n’est absolument pas scientifique. Concrètement nous utilisons les baguettes de sourcier, pour accéder à des champs d’information plus vastes (un peu comme la transe chamanique mentionnée ci-dessus).

Donc on ne peut pas dire que cette mesure soit fiable. Elle sert juste d’indicateur, à ne pas croire aveuglément. Surtout qu’une mesure moyenne générale est difficilement précise. Toutefois, on remarque que les résultats sont assez logiques.

Notre échelle de mesure se trouve entre :

  • -10 : eau la plus polluée du lieu où nous nous trouvons (en l’occurrence le test a été effectué aux îles Canaries).
  • +10 : eau la plus pure.

Toute notre étude est basée sur l’eau du robinet.

Si par exemple, nous mesurons :

  • Pureté de l’eau qui sort du robinet : +1
  • Pureté d’une eau du robinet si on enlève virtuellement tous les produits chimiques qu’elle contient : +4

Laisser couler l’eau

Les bactéries se développent rapidement dans les eaux stagnantes de la tuyauterie. De plus, on retrouve dans l’eau du robinet des composants des canalisations :

  • Plomb
  • Nickel
  • Chlorure de vinyle
  • Cuivre

Laisser couler l’eau quelques secondes avant de remplir son récipient, permet à l’eau ayant stagné dans les canalisations de l’habitat d’être évacuée, surtout après une longue absence.

Pureté d’une eau du robinet ayant stagné 8h dans les canalisations : -2

Laisser reposer l’eau

Laisser l’eau du robinet s’aérer quelques heures permet au chlore de s’évaporer.

Mesure :

  • Laisser reposer 1/2h n’est pas suffisant pour améliorer la pureté de l’eau
  • Après 1h ou plus : l’eau gagne +0,5 de pureté

Ebullition

Faire bouillir l’eau (à gros bouillons durant une minute) permet de rendre l’eau potable.

Pureté d’une eau du robinet bouillie : +6

Désinfecter l’eau

La désinfection / stérilisation consiste à éliminer les micro-organismes pathogènes.

Pour désinfecter l’eau, on utilise généralement :

  • Des produits ou éléments chimiques : le plus couramment utilisé dans les piscines et l’eau du robinet est le chlore.
  • Des rayonnements : UV, ultrasons, rayons gamma, etc. Toutefois, des effets négatifs pour les ultraviolets auraient été notés sur l’arrosage des plantes.

Mesure de la pureté suite à désinfection par rayonnement :

  • UV : -3
  • Ultrasons : +3
  • Rayons gamma : -4

Les microbes sont supprimés, mais il reste à filtrer l’eau.

Adoucisseur

Les filtres à eau ne bloquent pas le calcaire, c’est le rôle de l’adoucisseur +3. On le redoute pour surtout l’entartrage des canalisations.

La dureté de l’eau signifie le degré de minéralisation de l’eau : taux de calcaire et de magnésium.

Une eau dure ou très dure peut indisposer certaines personnes.

Filtrer l’eau

Il existe d’innombrables techniques de filtration l’eau dans le but d’éliminer les polluants. Le principe utilisé est la microfiltration : on ne laisse passer que les plus petites particules.

  • Chaux, calcium -2
  • Charbon actif : +3, au bout de 2h
  • Bois +4
  • Papier +4,5
  • Sédiments +5
  • Pierre poreuse +5
  • Sable +5,5
  • Céramique +6
  • Résine échangeuse d’ions +7
  • Matières synthétiques, nanotechnologies +7
  • Cristal +7,5
  • Argile +8
  • KDF (alliage de cuivre et de zinc) +9,5
  • Membrane d’osmose inverse +9,5

La filtration peut se faire à toutes les étapes de la distribution de l’eau. Il existe notamment :

  • des préfiltres sous évier
  • des filtres sur robinet
  • des filtres externes, comme les fameuses carafes filtrantes et leurs cartouches.
  • des perles de céramiques qui se placent directement au fond de la gourde (+4 au bout de 3h)

La filtration est un marché lucratif : les filtres sont des nids à bactéries qui nécessitent un entretien régulier, et donc un réinvestissement fréquent.

Distillation

La distillation +9,75 consiste à :

  • Faire bouillir l’eau.
  • Les vapeurs sont refroidies.
  • L’eau redevenue liquide est récupérée.

Une eau extrêmement pure est-elle bonne pour la santé ?

Dans le cas des osmoseurs ou de la distillation, la filtration est tellement efficace que même des sels naturels et minéraux précieux à nos organismes sont éliminés. L’eau obtenue est d’une grande pureté, parfaite… pour le fer à repasser. Elle est inerte.

Alors quelle serait la filtration optimale pour le corps humain ? Le juste équilibre entre :

  • éliminer les polluants nocifs.
  • conserver le maximum de particules bénéfiques pour la santé.

Nous avons mesuré qu’une filtration à 0,7µm serait le point optimal. Cela correspond à un filtre à céramique.

Personnellement j’utilise un purificateur d’eau à céramique de la marque Doulton. Il prend de la place, mais il est efficace. En mettant de la boue, il en ressort de l’eau pure.

Pour la petite histoire, le filtre en céramique fut inventé en 1827 par Henry Doulton, et permit de mettre un terme à une épidémie de choléra et de typhoïde à Londres.

Comment RÉÉNERGISER l’eau ?

On peut avoir une eau complètement pure. Mais est-t-elle bonne pour la santé ?

L’expérience de Marcel Violet (1886-1973) parle d’elle-même :

  • Introduire un têtard dans de l’eau pure le condamne à une mort quasi instantanée.
  • En revanche, après avoir exposé l’eau aux rayons du soleil quelques jours, les têtards survivent.

L’eau n’est pas qu’une simple molécule. Elle possède une qualité vibratoire, une charge vitale, encore mal comprise.

Transformer de l’eau morte en eau vivante

Plusieurs termes sont employés :

  • dynamiser
  • biodynamiser
  • énergiser
  • revitaliser
  • vivifier
  • réanimer
  • régénérer
  • recharger
  • vitaliser
  • augmenter le taux vibratoire

Certains distinguent la dynamisation (énergiser l’eau) de la restructuration (recombinaison des molécules d’eau) et de la réinformation (redonner de la mémoire à l’eau).

À quoi sert l’eau dynamisée ?

Marcel Violet démontra les bienfaits de l’eau vivante, ainsi que d’autres après lui :

  • sur les plantes :
    • L’eau dynamisée d’orage est bénéfique aux cultures.
    • Le délai de maturation des légumes est réduit.
    • La valeur nutritive est multipliée.
    • 20% d’eau d’arrosage est économisée.
  • sur les animaux et les humains :
    • Augmentation de la vitalité
    • Réduction des maladies.
    • On parle même de changer l’état et le caractère d’un être humain !

Réénergiser l’eau, c’est tenter de lui redonner ses propriétés vitales : celles de l’eau qui jaillit de terre, gorgée d’énergie bienfaisante.

Le Dr Rustum Roy, de l’Université d’État d’Arizona, explique :

“À ce jour, l’eau structurée, ou dynamique, est le meilleur antibiotique qui soit, si bien que l’US Army a utilisé cette eau en Irak et Afghanistan. Il suffit d’une molécule sur 100 millions de molécules d’eau potable, pour détruire tous les germes présents dans une bouteille.”

L’idée est de copier la nature pour transformer l’eau purifiée mais inerte, en une eau biocompatible (utilisable par le corps humain).

Voici les façons d’énergiser l’eau. À partir de maintenant, ce que nous avons mesuré avec les baguettes est l’énergie de l’eau.

Notre échelle de mesure se trouve entre :

  • -10 : eau la moins énergisée.
  • +10 : eau la plus énergisée

Dynamisation active / dynamique / par le mouvement

L’eau stagnante perd sa vitalité. Le mouvement crée une surface sensible pour permettre à l’eau de se recharger.

Imaginons les mouvements régénérateurs d’un torrent :

  • circulation spiralée
  • accélérations
  • cascades
  • tourbillons

Voilà pourquoi le chat préfère boire l’eau de la chasse d’eau, que l’eau figée de sa jatte.

Le mouvement le plus connu pour énergiser l’eau est le vortex, visible partout dans la nature.

Le célèbre plasma de Quinton – que Corine Sombrun définit comme un “trésor” dans la vidéo ci-dessus – est conçu à partir d’eau de mer prélevée à 10 mètres de profondeur dans des zones de vortex.

On trouve facilement des produits pour créer des tourbillons :

  • Appareils à visser sur le robinet (à condition d’avoir un filtre en amont) : +8
  • Bouchons à connecter entre deux bouteilles avant de transvaser l’eau : +7 après 3 transvasements
  • Appareils électriques (mixeurs à hélice) :
    • à batterie indépendante : +8, durée optimale 3 min
    • reliés au secteur : +6, durée optimale 3 min
  • Batteurs manuels (il suffit de faire tourner une tige dans l’eau)
    • en bois = +6, durée optimale 11 min
    • en métal = +6, durée optimale 12 min
  • Paille qui fait tourbillonner l’eau lorsqu’on aspire : +5

Il existe également d’autres façons d’énergiser l’eau sans créer de vortex :

  • Faire tourner le récipient : +6, durée optimale 6 min (dans le sens des aiguilles d’une montre en hémisphère nord, et dans le sens inverse dans l’hémisphère sud).
  • Secouer le récipient : +3, durée optimale 6 min
  • Transvaser l’eau en cascade en la versant entre plusieurs récipients, comme le thé à la mente du Maghreb : +3, 4 transvasements à 1m de hauteur

On s’aperçoit que la dynamisation par le mouvement est longue et laborieuse. Il existe une méthode beaucoup plus simple d’obtenir de bien meilleurs résultats :

Dynamisation passive / statique / par onde de forme

Certaines formes suffisent à dynamiser l’eau. Une forme émet des ondes de forme, c’est-à-dire un champ d’action, qui va transférer de l’énergie à ce qui se trouve dans le champ.

Au fil des siècles, des chercheurs se sont aperçus que des énergies bénéfiques émanaient de certaines figures géométriques ou symboles.

Pour l’eau, l’onde de forme la plus célèbre est sans aucun doute la Fleur de Vie.

fleur de vie

Or surprise, ce n’est pas la Fleur de Vie qui donne les meilleurs résultats, même s’ils sont tout de même impressionnants :

  • Graine de Vie +9,7
  • Merkaba +9,5
  • Triskèle celte +9
  • Fleur de Vie +9
  • Sceau de Salomon +8
  • 5 solides de Platon +8
  • Fruit de Vie +7
  • Arbre de Vie +7

Quelques heures sont nécessaires pour une dynamisation. Durée idéale : 8h

Il est facile de se procurer des autocollants de Fleur de Vie comme ceux-ci, à coller sur son récipient d’eau purifiée. Voici quelques fleurs de vie à imprimer, sur du papier auto-collant par exemple.

Ces symboles peuvent se poser sur le récipient, ou sur le socle. Attention, accumuler les symboles peut être contre-productif.

Une forme particulière de récipient peut aussi biodynamiser l’eau, même si les résultats sont moins intéressants. On trouve par exemple :

  • des cruches de forme ovoïde +4, durée optimale 4h
  • conçues selon la proportion du nombre d’or +4, durée optimale 5h

L’intention positive

En 1881, les naufragés du bateau Lara commençaient à avoir très soif sur leur barque de sauvetage. Après avoir visualisé et imaginé l’eau de mer comme étant potable, ils purent survivre pendant 3 semaines avant de toucher terre. L’eau était devenue douce, juste par la puissance de la pensée.

Comme nous l’avons vu, l’eau possède une mémoire, sur laquelle les émotions ont une forte influence.

Il existe donc plusieurs façons très simples de dynamiser l’eau avant de la boire :

  • Lui susurrer des mots doux. 9,6 en verbalisant à haute voix (3 fois avec conscience) donne la conscience dans l’ici et maintenant, car peut être écrit mais on n’en prend pas conscience. Juste en le pensant 8
  • Écrire “AMOUR” et “GRATITUDE” sur le récipient (la combinaison de mots la plus efficace selon Emoto) 6 si on en a pas conscience
  • La porter devant le coeur, et vibrer Amour avant de boire + 9,2 ET LE SOURIRE ?
  • Idéal : à haute voix AMOUR ET GRATITUDE, 3 fois, vibrer au niveau du corps, portant au niveau du coeur, être dans le geste de l’offrande avec les 2 mains, boire dans les mains + graine de vie 8h +12 on entre à ce niveau là dans un autre niveau, une dimension supérieure – l’échelle est infinie
  • 14 eau Wyvre pas de l’eau missionnée, par pour boire tous les jours, sa mission est de se propager au niveau vibratoire
  • Émettre de belles intentions lors de sa manipulation.
  • Se mettre à table de bonne humeur !
  • Prières / Mantras / Rite d’offrande
  • Fleur sur la cruche +5

Bénir l’eau par le geste ou la prière – que dans le cadre d’un sacrement : Non si ça se rattache à un rite religieux destiné à autre chose. Chaque prière a sa propre vibration qui travaille sur un certain plan mais pas sur ce plan là. Donc il faut être vigilant à ne pas tout mélanger

Dans la majorité des religions, l’eau est synonyme de purification :

  • L’eau bénite est à l’origine de nombreux miracles.
  • Les médecins tibétains donnent des mantras à réciter à leurs patients, pour réajuster la mauvaise eau en soi.
  • Chez les musulmans, une prière est effectuée au-dessus de la bouteille, dans laquelle on souffle. Certains rituels permettent de “coraniser” l’eau.

Le très inspirant livre “À moi le bonheur” de Laura Malina Seiler propose d’inscrire la prière suivante sur un bout de papier, que l’on colle face contre le ballon d’eau chaude (écriture non-visible) :

“AOR MÉBAËL ISRAËL NATHANEL

AOR MÉBAËL SERAPHIM ATATURIM

AOR MÉBAËL IMERON DIDASCALON THEON”

Pierres / Minéraux

Certaines pierres ou minéraux permettent également de transformer l’eau potable en eau santé.

La shungite est probablement la plus utilisée, pour sa triple action :

  • purification
  • dynamisation
  • libération de minéraux présents dans la shungite elle-même.

Voici les autres pierres régulièrement conseillées :

  • Cristal de roche
  • Quartz rose
  • Améthyste
  • Obsidienne noire
  • Topaze

Attention, les pierres doivent être rechargées régulièrement.

Lumière

Les jardiniers connaissent les bienfaits de laisser l’eau reposer au soleil. Le soleil est la plus grande source d’énergie du système solaire.

On recommande généralement de solariser l’eau dans une bouteille en verre.

Le verre coloré permet de profiter des bienfaits de la chromothérapie.

Dans le livre “Zéro Limite” de Joe Vitale, le Dr Hew Len affirme que boire de l’eau solaire bleue transmute les mémoires qui rejouent les problèmes dans l’esprit subconscient (l’enfant), et aide le corps à les laisser aller. Il conseille d’utiliser une bouteille en verre bleu, de la remplir d’eau du robinet, de la boucher avec un bouchon de liège ou de cellophane, puis de la placer dans le rayonnement du soleil durant au moins une heure. Ensuite, elle peut être bue, ou utilisée (cuisine, se rincer après la douche, etc.)

On peut également exposer l’eau à l’action de la pleine lune.

Il est ensuite recommandé de secouer énergiquement la bouteille après exposition solaire ou lunaire.

Certains biodynamiseurs illuminent l’eau par des rayons infrarouges ou visibles.

Son / Musique

Le professeur Emoto a montré que la musique harmonieuse formait de splendides cristaux de glace, notamment la musique classique.

Placer l’eau dans un bol chantant en cristal permet d’augmenter son taux vibratoire de façon impressionnante.

Fréquence

La lumière et le son sont déjà des fréquences.

D’autres fréquences seraient bénéfiques. Il est par exemple dit que la fréquence de 528 Hz est celle de l’amour.

Il existe des générateurs de fréquences.

Il est aussi possible de plonger dans l’eau de la “matière informée” par une fréquence. On trouve par exemple :

Chiffres

Tout émet une vibration, dont les chiffres.

Le mathématicien russe Grigori Petrovich Grabovoï a identifié le nombre 93175189113 pour améliorer la qualité de l’eau. Ainsi que de nombreuses autres séries pour améliorer la santé.

Il est recommandé :

  • d’écrire la série sélectionnée sur un papier.
  • de le poser face vers l’intérieur du récipient.
  • de laisser reposer.
  • de boire l’eau encodée.

Argile

L’ancien peuple des Étrusques connaissaient les propriétés secrètes de l’argile : leurs aqueducs contenaient des morceaux de quartz et d’argile.

L’argile fait double emploi : elle purifie et dynamise.

On laisse décanter un peu d’argile, avant de filtrer et de boire. Attention, éviter tout instrument en métal au contact de l’argile

Le Dr Jade Allègre parle parfaitement de l’argile et de ses miraculeuses propriétés. Elle recommande de boire l’argile également, à raison d’une cuillère (en bois) par jour.

Magnétiser l’eau

L’eau est magnétisée naturellement dans la nature par le champ magnétique terrestre.

Les adeptes du reiki peuvent imposer les mains sur la bouteille.

De nombreux systèmes permettant d’obtenir une eau magnétisée sont commercialisés :

  • Une paire d’aimants, qui se placent de chaque côté du récipient.
  • Des petits aimants qui se glissent à l’intérieur des bouteilles.
  • Des aimants inclus dans le récipient lui-même.
  • Des disques magnétiques, qui permettent de créer un vortex magnétique.
  • Des dessous de bouteilles magnétiques.
  • Des tiges / bâtonnets / sticks contenant un aimant Néodyme.
  • Des orgonites.

Jus de citron

József Országh recommande d’ajouter un peu de citron bio dans l’eau pour la revitaliser.

Dynamiseur à électrodes

Pour ceux qui recherchent des appareils plus sophistiqués, il existe des dynamiseurs à électrodes.

Ils permettent, en plus d’énergiser l’eau, d’apporter les oligo-éléments dont le corps a besoin.

Le plus célèbre est certainement le dynamiseur à électrodes Oly-Din.

Qu’est-ce qui peut dévitaliser l’eau ?

  • La pollution
  • Le filtrage, la distillation, les processus d’épuration
  • La pression
  • Le trajet par canalisation
  • Le temps : l’eau stagnante perd peu à peu son énergie.
  • Les émotions et pensées dites “négatives”
  • La musique violente
  • La proximité :
    • d’un four à micro-ondes
    • d’une eau polluée
    • d’un évier
    • d’un filtre de robinet sale
    • d’un tiroir à couteaux
    • de prises électriques
    • d’appareils électriques
    • d’ondes électromagnétiques (téléphone portable, etc.) : voyez ici comment se protéger facilement et efficacement de la nocivité des ondes de vos appareils connectés.
    • de lampes fluorescentes (le fameux néon blanc)

Quelle matière pour le récipient ?

Nos ancêtres utilisaient des récipients en argent.

Voilà ce qu’affirme Sadhguru : “Si vous entrez dans une maison traditionnelle du sud de l’Inde, même aujourd’hui, l’eau est conservée dans un récipient métallique, de préférence en cuivre ou en laiton, ou dans un alliage de cuivre. Et vous verrez qu’ils gardent une lampe, sur laquelle ils font étaler de la cendre sacrée, une fleur par-dessus. Sinon, la nuit, avec un peu de tamarin et de curcuma, on le remplit d’eau et on y met une fleur, on allume une lampe à la lumière et on se couche. Et le lendemain matin, on y boit.”

  • Plastique
  • Verre
  • Cristal
  • Grès
  • Métal (inox, argent, cuivre, etc.)
  • Argile
  • Porcelaine

Dans tous les cas, le récipient se doit d’être bien nettoyé, sans détergent chimique.

(Hélène Bernet : matière noble (verre, cristal, grès, porcelaine

Un bouchon est-il nécessaire ?

Laisser reposer l’eau à l’air libre permet au chlore de s’évaporer. Les plantes apprécieront l’eau qui a stagné quelques heures après l’avoir tirée au robinet.

Après filtration et dynamisation, l’eau fortement énergisée peut attirer des insectes ou des poussières.

On peut notamment la recouvrir d’un bouchon en liège ou en grès régulièrement rincé.

Comment boire ?

Sadhguru affirme que la meilleure façon de s’abreuver est toujours de boire directement dans ses propres mains.

Et par défaut, de tenir le verre ou le récipient à deux mains.

Comment chauffer l’eau ?

Quels sont les meilleurs moyens de chauffer l’eau pour qu’elle soit la plus énergisée possible ?

Microonde

Bouilloire électrique

Plaque à induction

Plaque vitrocéramique

Gaz

Feu

À quelle température boire l’eau ?

Les plus anciennes cultures de la planète, notamment en Asie, préconisent de siroter de l’eau tiède ou chaude.

Il est facile de comprendre pourquoi. La température idéale de l’eau à boire est celle de notre corps, soit environ +36°C. Si l’eau est trop froide, ou trop chaude, le corps aura besoin de temps pour la réchauffer ou la refroidir.

Autrement dit, boire de l’eau sortie du réfrigérateur pendant le repas ralentit la digestion. Le corps perd de l’énergie.

Les yogis indiens recommandent de boire de la température entre +32 et +40°C, soit un écart maximal de ±4°C avec la température du corps. Et les bédoins du Sahara l’affirment : boire chaud est plus rafraichissant !

L’eau alcaline est-elle bonne pour la santé ?

Nous entendons beaucoup parler de l’eau alcaline, et nous avons inclus un petit paragraphe pour vous informer.

https://www.toutelanutrition.com/wikifit/sante/conseil/eau-alcaline-quels-benefices-pour-la-sante

Selon diverses sources, nos cellules ont besoin d’un pH légèrement alcalin pour fonctionner optimalement : entre 7,35 et 7,45.

Le secret de la guérison réside dans le ph du corps, qui est une abréviation pour la concentration d’ions « potentiel d’hydrogène », mais en outre, l’énergie scalaire corrige l’ensemble du système presque instantanément, en augmentant le voltage de toutes les cellules du corps à la fois à des niveaux optimaux !

Conclusion

elixir de santé

Les eaux naturelles organiquement minérales présentent souvent des vertus thérapeutiques. Certaines sont qualifiées « eau mariale » ou « eau de sanctuaire ».

our que l’eau soit la plus bénéfique possible à boire, il suffit de lui donner de l’amour et de la gratitude par la pensée, et surtout par le coeur. Maintenant, comme le corps est composé d’eau à plus de 70%, amour et gratitude feront des miracles pour l’eau qui est déjà dans ton corps.une substance chimique constituée de molécules H2O.

la qualité chimique et énergétique de l’eau de boisson ou de cuisson conditionne directement notre terrain : vitalité, endurance, pureté extra– et intracellulaire.

Certaines eaux extraordinaires transmettent leurs propriétés. Pour Hélène Bernet, il ne suffit que 3 gouttes de son eau Wivre pour élever la fréquence vibratoire d’une eau “normale”.

énergie, structure et information de l’eau sont les clefs pour hydrater et oxygéner les cellules, donc de la santé et du vieillissement

nécessaires pour assurer le fonctionnement du vivant

Sans compter que nous naissons dans l’eau. Cette dernière nous abreuve, nous nettoie et nous purifie. Elle intervient dans tous les aspects de la vie.

eau trop énergétisée serait comme prendre un remède extrêmement efficace plus qu’il n’en faut

Et l’être humain est avant tout énergie.

Beaucoup vendent des dynamiseurs d’eau sophistiqués à un prix élevé. Comme nous allons le voir, il existe des solutions simples et gratuites pour dynamiser l’eau.

Je ne conseille pas d’appliquer tout cela aveuglément. Certaines propositions dans cet article peuvent paraître farfelues. Je dis juste “voilà ce qui existe” et tu peux décider par toi-même si ce qui te semble le plus juste.

L’eau-shungite est une eau de soin. La consommer avec modération et en association avec des eaux plus neutres.

Pour ceux qui souhaitent passer à l’étape supérieure, c’est-à-dire apprendre à développer ses ressentis avec l’eau, et à se procurer une eau aux qualités curatives exceptionnelles : se référer au livre d’Hélène Bernet, Trois gouttes pour la vie, en accès libre. Et pour pousser encore plus loin : Eau Diamant, de Joël Ducatillon.

Références

  • [1] Les microplastiques présents dans l’eau en bouteille dans le monde entier https://orbmedia.org/stories/con-pl%c3%a1stico/
  • [2] Faut-il bannir les bouteilles d’eau en plastique ? https://sante.lefigaro.fr/actualite/2009/04/21/9507-faut-il-bannir-bouteilles-deau-plastique
  • [3] Perturbateurs endocriniens dans l’eau minérale en bouteille : Charge œstrogénique totale et migration des bouteilles en plastique, https://www.researchgate.net/publication/24189744_Endocrine_disruptors_in_bottled_mineral_water_Total_estrogenic_burden_and_migration_from_plastic_bottles
  • [4] Nitrates dans l’eau potable et risque de cancer colorectal : Une étude de cohorte à l’échelle nationale, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29435982/
  • [5] Les nanotechnologies et la purification de l’eau : Le savoir-faire et les défis indiens, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28913692/
  • [6] Réduction de l’arsenic à <1 µg/L dans l’eau potable aux Pays-Bas, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31810053/
  • [7] Des microplastiques détectés dans la pluie et la neige, https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/moteur-de-recherche/segments/chronique/139361/nanoplastiques-pollution-plastiques-air-eau-etudes-environnement
  • [8] Water, le pouvoir secret de l’eau, documentaire de (2012)
  • [9] L’histoire de la mémoire de l’eau, Yolène Thomas https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17678810/
  • [10] La mémoire de l’eau : un aperçu, Martin F Chaplin, https://www.badscience.net/files/MW2.pdf
  • [11] Qualité de l’eau potable : difficile d’échapper aux polluants, https://www.60millions-mag.com/2013/03/25/qualite-de-l-eau-potable-difficile-d-echapper-aux-polluants-7854
  • [12] Trois gouttes pour la vie, Hélène Bernet
  • [13] Eau Diamant Une Conscience, Joël Ducatillon
  • [14] Transmission des Forces de Lumière Pléiadiennes, https://messagescelestes.ca/transmission-des-forces-de-lumiere-pleiadiennes