Comment je me soigne grâce aux cathédrales

Ces vieilles bâtisses font mieux que les boissons énergisantes. 😄

Histoire

Les cathédrales européennes furent principalement construites au XIIe et au XIIIe siècle, en styles roman et gothique.

Elles remplaçaient d’anciennes églises.

Avant l’ère chrétienne, ces mêmes lieux étaient destinés à :

  • Des lieux de culte ou de cérémonie.
  • Des temples païens.
  • Des sites mégalithiques.

Ainsi, de multiples édifices religieux se sont succédés aux mêmes endroits, et ce depuis des millénaires. Pourquoi ?

Car ils sont situés sur des points d’énergie.

Cathédrale

Les points d’énergie

La Terre est parcourue de forces telluriques. Certains points de croisement présentent un taux vibratoire élevé.

La vouivre était le nom donné à l’énergie de ces sites naturels – avec souvent une présence d’eau – gardés par un être subtil ressemblant à un dragon.

Les lieux sacrés ont depuis toujours été reconnus pour leurs bienfaits, notamment en terme d’élévation spirituelle et de guérison.

Bien souvent, des dolmens y étaient dressés, car il s’agit d’une forme efficace pour capter et amplifier les courants telluriques et cosmiques. Cette forme constituée de pierres fut reprise dans les cathédrales : une voûte posée sur des piliers.

Certes, ce savoir énergétique était détenu par certains initiés. Les grands bâtisseurs religieux, tels que Bernard de Clairvaux, possédaient des connaissances ésotériques avancées.

Savoir antique

Au Moyen-Âge, le maître d’œuvre était un druide aux multiples savoirs, initié à l’astrologie, l’alchimie et la géobiologie.

Les compagnons maîtrisaient leur art dans les moindres détails, et se transmettaient oralement les secrets principalement hérités :

  • Des Celtes.
  • Des Atlantes.

Aujourd’hui, les francs-maçons sont les gardiens de ce savoir.

Une cathédrale est érigée selon certaines proportions – dites divines – que l’on retrouve dans la nature et le reste de l’Univers. Le nombre d’or est l’un de ces nombreux secrets géométriques.

Un édifice en harmonie avec les lois de la nature influe sur l’énergie et favorise l’harmonie en l’être humain.

Statues église

Symbolique

Si la géométrie sacrée est à l’honneur, la symbolique a également une place de choix.

Les compagnons dissimulaient des signes énergétiques ou païens dans leurs ouvrages.

La Vierge qui marche sur le serpent, ou l’Archange Michel qui terrasse le dragon, représentent la maîtrise de la vouivre.

Une cathédrale est un ensemble sophistiqué de symboles, d’art et de connaissances, destinés à livrer un enseignement initiatique.

La trinité y tient une place de choix :

  • Corps, esprit, âme.
  • Père, fils, Saint-Esprit.
  • Physique, spirituel, divin.
  • Rectangle, carré, cercle.

Les cathédrales, abbayes et basiliques nous enseignent le chemin pour nous élever spirituellement.

L’objectif secret des cathédrales

Ces vaisseaux unissant terre, eau et ciel ont pour vocation de capter, d’amplifier et de concentrer les courants d’énergie.

Ils sont construits de telle sorte que tous les visiteurs en bénéficient, sans même s’en apercevoir.

Le rôle de l’évêque était à l’origine de soutenir le fonctionnement énergétique de l’édifice.

Les bâtisseurs médiévaux savaient que les taux vibratoires élevés aident les êtres humains à accéder à leur part divine.

Malgré les modifications apportées au fil des siècles, les cathédrales continuent de contribuer à l’éveil des consciences.

Comment visiter une cathédrale ?

Certaines dates comme les solstices sont préférables, lorsque les énergies sont les plus fortes.

  1. S’ancrer, s’aligner, se centrer au préalable.
  2. Demander la permission aux gardiens subtils d’entrer.
  3. Passer par la crypte (où étaient jadis accueillis les pèlerins) pour se nettoyer énergétiquement, notamment des entités et de la magie noire.
  4. Du portail central, faire le tour intérieur de l’église dans le sens des aiguilles d’une montre :
    • La partie gauche sert d’épuration énergétique, en particulier des organes, chakras et méridiens.
    • La partie droite sert de guérison des blessures émotionnelles.
  5. De retour au porche, remonter l’allée centrale jusqu’au chœur.
  6. Stationner au point rayonnant, sur lequel était anciennement situé l’autel (avant le IIe concile œcuménique du Vatican).

Parcours énergétique

Les grandes cathédrales du Moyen-Âge possèdent un parcours énergétique élaboré personnalisable, réservé à l’initié. Il est possible de se laisser guider par son ressenti.

Il s’agit d’une succession de petites étapes, souvent situées sous les croisées d’ogives.

Exemple : Dans plusieurs cathédrales, une étape permet de restaurer l’aura.

À l’origine, il n’y avait pas de chaises. Le parcours s’effectuait pieds nus en marchant, voire même en dansant.

Pour les visiteurs de passage, le plus intéressant est le labyrinthe au sol, nommé chemin de Jérusalem.

Si dans la plupart des édifices il a été recouvert par un dallage, il est parfois encore visible comme à Chartres.

Il permet de tournoyer autour d’un point d’énergie, avant de stationner en son centre.

Il agit principalement sur le cerveau, qu’il représente.

Il s’agit d’alchimie interne : la cathédrale est l’athanor permettant de réaliser le grand œuvre en soi.

Labyrinthe cathédrale

Conclusion

Quels sont les secrets énergétiques des cathédrales du Moyen-Âge ?

Ces condensés de savoirs millénaires participent à la transformation des êtres humains.

Pour en savoir plus, le roman canalisé Les étoiles de Compostelle de Henri Vincenot révèle les secrets des bâtisseurs médiévaux.

Les cathédrales sont empreintes de science druidique, destinée à redonner à l’être humain son pouvoir créateur – un objectif à l’opposé de l’asservissement religieux !

À l’avenir, ces grands édifices deviendront des lieux laïcs de ressourcement et d’éveil spirituel.

Qui suis-je ?

Mon nom est Geoffrey, je suis thérapeute et énergéticien. Je t’accompagne si tu souhaites aller mieux.

1 réflexion sur “Comment je me soigne grâce aux cathédrales”

  1. Super intéressant cet article ! J’étais étudiante en histoire de l’art pour cette raison 😊 ces édifices religieux portent tant de puissance énergétique.
    St Sernin de Toulouse est hyper forte et possède un dallage alchimisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *