Qu’est-ce que la thérapie cranio-sacrale ?

Lac automne

La thérapie craniosacrale ou ostéopathie crânio-sacrée a été définie aux États-Unis au XXème siècle.

Toutefois ses origines remontent aux Indiens d’Amérique du Nord.

Elle est basée sur la mobilité des os crâniens, et la circulation du liquide céphalorachidien.

Ce liquide possède sa propre pulsation autour de l’axe crânio-sacré, qui comprend :

  • Le crâne
  • La colonne vertébrale.
  • Le sacrum.
  • Le système nerveux.

Un déséquilibre au niveau du liquide céphalo-rachidien est un indicateur d’un déséquilibre physique, émotionnel ou énergétique.

Pas des contacts crâniens subtils, il est possible de restaurer l’équilibre, dans le but de favoriser l’auto-guérison.

Colines arbre

Comment fonctionne la thérapie cranio-sacrale ?

Le liquide céphalorachidien ou liquide cérébrospinal a plusieurs fonctions :

  • Faciliter la communication entre le système nerveux et le système immunitaire.
  • Protéger le cerveau.
  • Transporter des cellules.
  • Éliminer les déchets.

La bonne circulation de ce liquide est essentielle à la santé.

La thérapie cranio-sacrale utilise la pulsation comme :

  • Source d’informations sur les déséquilibres.
  • Façon de restaurer l’harmonie.

Il s’agit d’un autre outil à notre disposition pour déceler les blocages et les libérer.

Comment se déroule une séance ?

Le thérapeute va premièrement se renseigner sur les raisons de la consultation et l’état de santé.

Le patient est habillé, assis ou allongé sur une table de massage.

Le praticien effectue de légers contacts ou mouvements à différents endroits du corps, notamment sur la tête.

Le liquide céphalo-rachidien se ressent subtilement par une légère pression des doigts, d’où la douceur des manipulations.

Une séance dure généralement 1 heure.

Plusieurs rendez-vous peuvent être nécessaires.

Coucher soleil herbes

Pour quelles maladies ?

La thérapie cranio-sacrale peut être utilisée à tout âge, ainsi que pour les nourrissons et femmes enceintes.

Elle a montré des résultats intéressants en cas de :

  • Migraine.
  • Stress.
  • Insomnie.
  • Troubles digestifs.
  • Fatigue.
  • Troubles de la concentration.
  • Troubles respiratoires.

Il s’agit d’une thérapie complémentaire qui ne se substitue pas à un traitement médical.

Contre-indications

  • Fièvre.
  • Inflammation suite à blessure ou chirurgie.
  • AVC récent.
Papillon fleur jaune

Conclusion

Qu’est-ce que la thérapie cranio-sacrale ?

Il s’agit d’un savoir ancestral amérindien consistant à écouter le corps via le rythme du liquide céphalo rachidien.

Une fois les blocages identifiés, ils peuvent être libérés par de douces manipulations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Poster commentaire