Les bienfaits de l’ail

Bulbes ail

Il éloigne les prétendants et les docteurs. 😄

Qu’est-ce que l’ail ?

L’ail (allium sativum) est un super-aliment, caractérisé par son odeur forte.

Également nommé ail commun ou ail cultivé, il apprécie les sols drainés.

Utilisé depuis des millénaires, il offre un apport en :

  • Composés bioactifs.
  • Sélénium.
  • Vitamines A, B, C et E.

Les Égyptiens antiques l’utilisaient en cas de grippe.

Montagnes nuages

Bienfaits

L’ail est un indispensable de la cuisine.

Cru ou cuit ?

Il peut être dégusté cru ou cuit, au choix.

En cas de cuisson, les propriétés de l’ail se combinent bien avec celles de l’huile d’olive.

La gousse d’ail perd plusieurs de ses qualités nutritionnelles si elle est cuite à plus de 200°C.

En plante médicinale

L’ail commun est réputé pour ses propriétés :

  • Antibactériennes.
  • Anticoagulantes.
  • Digestives.
  • Antivirales.
  • Antioxydantes.
  • Antihypertensives.
  • Cardiaques.

Il est un allié du système immunitaire.

Gousses d'ail

Pour quelles pathologies ?

L’ail a été historiquement utilisé en cas de :

  • Troubles cardiaques et maladies aortiques.
  • Cancer.
  • Bronchite.
  • Épilepsie (en combinaison avec le radis).
  • Thyroïdite.
  • Migraine.
  • Grippe.
  • Tendinite.
  • Polyarthrite rhumatoïde.
  • Diabète.
  • Angine.
  • Ostéomalacie.
  • Maladie d’Alzheimer.
  • Troubles intestinaux.
  • Déficits immunitaires.

Acceptation émotionnelle

Si l’ail peut accompagner le rétablissement, il ne guérit pas.

Bien souvent, derrière la maladie se trouvent des blessures émotionnelles.

En libérant les mémoires bloquées, le corps accepte de s’auto-guérir.

Découvrez l’acceptation émotionnelle.

Sable mer

Conclusion

Quels sont les bienfaits de l’ail ?

Il possède de nombreuses propriétés gustatives et médicinales.

Associés à la libération émotionnelle, les aulx sont excellents pour renforcer l’immunité.

Un commentaire

  1. quelle coïncidence. une des premières choses que j’ai mangé à mon retour de mon long séjour en Europe. Avant de partir en voyage, j’avais environ 20 bulbes d’ail d’éléphant que je les ai trempés dans un ‘bain’ de vinaigre balsamique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Poster commentaire