Comment être créateur de sa vie ?

Fille soleil

En fait nous sommes Dieu, mais nous ne le savons pas encore. 😄

Qu’est-ce qu’être créateur de ma vie ?

La vie est une création et non une découverte.

Être créateur de ma vie, signifie que tout ce que je fais est un acte de création.

Les outils de la création sont :

  • La pensée.
  • Les croyances inconscientes.
  • Les émotions.
  • La parole.
  • L’action.

Je suis en constant processus créatif, à chaque instant.

C’est beaucoup plus puissant que je ne l’imagine.

Toutefois, la création sur Terre n’est pas immédiate, elle prend un certain temps.

Exemple : j’aligne ma pensée, ma parole, mes croyances, mes actions pour avoir plus de clients. Il peut s’écouler plusieurs semaines avant de constater un changement concret.

Créer en permanence me rend responsable de ma vie.

En refusant cette responsabilité, en rejetant la faute sur l’extérieur, rien ne changera.

En acceptant cette responsabilité, je peux m’affranchir des conditionnements et des limites dans lesquelles je me suis enfermé(e).

Nous sommes créateurs de nos vies, et cocréateurs de la vie qui nous entoure.

La loi de l’attraction

Créer c’est attirer, par la loi de l’attraction, ce que je vibre :

  • Si je vibre la peur, j’attire la peur.
  • Si je vibre l’amour, j’attire l’amour.

La pensée est créatrice, cela implique que j’attire ce à quoi je pense la plupart du temps.

Exemples :

  • Si je pense que je ne vais pas y arriver, il y a de grandes chances d’échec.
  • Si j’affirme que la vie est difficile, alors elle le sera.
  • Si je ferme ma maison à double-tour car nous j’ai peur des voleurs, je les attire.
  • Si je suis persuadé que ma vie est extraordinaire, alors ce sera sûrement le cas.

Je suis comme dans un jeu vidéo que j’ai moi-même conçu, mais j’ai décidé d’oublier que j’en suis le créateur. Le but de l’existence est de m’en rappeler, pour incarner ma nature divine.

Vague

L’extérieur est un reflet de mon intérieur

Tout ce qui m’arrive est créé par la conscience, individuelle ou collective.

Pour changer l’extérieur, la clef est de changer mon expérience intérieure.

Comment ? En changeant ma perception des évènements extérieurs.

Comment ? En acceptant mes émotions.

C’est en regardant en moi, que je peux changer ce qui se passe autour de moi.

Ce qui m’arrive n’est que le reflet de ce que je suis.

J’attire les évènements de la vie pour comprendre que j’ai des blessures émotionnelles.

L’acceptation émotionnelle permet de ne plus attirer de situations désagréables.

Les évènements mondiaux, telles les guerres et catastrophes naturelles, sont des cocréations collectives de l’humanité.

Toutefois, je crée comment ces événements impactent ma vie.

Comment changer ?

Il n’est pas facile d’intégrer que tout ce que je vis est ma création, car cela est contraire à ce que j’ai appris.

J’ai appris à voir les choses désagréables qui m’arrivent comment n’étant pas de ma faute.

Cela revient à qualifier mes créations de mauvaises et à les désavouer.

Derrière tout ce que je crée que je ne souhaite pas, il y a des mémoires émotionnelles.

Lorsque je reprends la responsabilité de ma vie, alors je peux changer ce qui ne me convient plus.

Plutôt que d’obéir inconsciemment à mes conditionnements, je peux créer ce que je souhaite, c’est-à-dire avancer vers la direction choisie.

Cette direction peut être celle définie par la conscience supérieure, ou bien celle décidée par le mental, selon la loi du libre-arbitre.

Bambous

Par exemple, comment devenir millionnaire ?

À savoir : si devenir millionnaire est un but conscient, il n’est forcément celui de l’Âme. Cela reste possible, mais il sera plus difficile d’y parvenir.

L’intention

Toute création commence par la pensée.

Il est possible de :

  • Me fixer un but précis, par exemple : à telle date (une date réaliste) le montant total de mes actifs se chiffre à 1 million d’euros.
  • Pour bien l’ancrer, j’écris ce but sur un papier. Le réécrire chaque jour est encore plus puissant.
  • Visualiser ma vie de millionnaire.

L’action

L’intention sans action, est comme planter une graine et oublier de l’arroser.

Je peux définir les grandes étapes à réaliser, puis les découper en plus petites étapes.

Et chaque jour, je fais un ou plusieurs pas dans la direction prévue.

La foi

Une farouche envie d’atteindre mon but, ainsi qu’une ténacité sans faille, seront nécessaires sur le chemin.

Cela s’appelle la foi : être complètement convaincu(e) à tous les niveaux que cela va se réaliser.

La gratitude

Remercier chaque jour à l’avance pour cet argent, le prendre pour acquis, est un outil puissant.

Les émotions

Il convient de me libérer des mémoires émotionnelles (peurs, anxiétés, doutes, etc.) liées à ce qui me bloque :

  • L’argent.
  • Manque de confiance.
  • Manque de motivation.
  • Les schémas inconscients.
  • Tout ce qui entrave ma progression.

La plupart des mémoires proviennent de l’enfance, de ma lignée familiale ainsi que d’autres vies.

C’est un chemin qui demande un certain engagement.

Nous ne sommes pas tous égaux en ce sens. Les enfants nés dans des familles aisées auront par exemple hérité de moins de schémas liés à l’argent, que ceux nés dans des familles pauvres.

Exemple : Avec la croyance inconsciente héritée des parents « Les riches sont des cons », une part de moi va entraîner un auto-sabotage, car j’ai inconsciemment peur de devenir con.

La bonne nouvelle est qu’il est possible de me libérer des croyances limitantes.

Lotus

Conclusion

Comment être créateur de sa vie ?

Je suis déjà créateur de ma vie, à tous les niveaux.

Seulement la plupart du temps, je n’en ai pas conscience.

Autrement dit, il est possible de transformer ma vie si je comprends le processus de création.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Poster commentaire

Nouveaux Articles: