Les bienfaits de l’eriosema cordatum

Soleil couchant

Comment combiner bonne santé et exploits dans le lit. 😄

Qu’est-ce que l’eriosema cordatum ?

L’eriosema cordatum est une herbe vivace aux fleurs jaunes originaire d’Afrique du Sud.

Elle peut atteindre 70 centimètres de hauteur, et se récolte à l’état sauvage.

Plante médicinale zoulou, elle est utilisée depuis des millénaires pour ses nombreux bienfaits.

Elle est surtout connue sous le nom de bangala ou viagra africain.

Cote arbres

Comment la consommer ?

Toutes les parties de la plantes sont censées être comestibles.

C’est principalement la racine de bangala qui est utilisée, sous forme de :

  • Gélule.
  • Poudre.
  • Teinture.

Elle se combine particulièrement bien avec la vitamine C et le chocolat noir.

Les bienfaits

Elle est une plante médecine d’une grande douceur.

Vertus thérapeutiques

L’eriosema cordatum est reconnue en Afrique pour ses propriétés :

  • Tonifiantes.
  • Aphrodisiaques.
  • Purificatrices.
  • Stimulantes.
  • Énergisantes.

Elle peut substituer certaines drogues chimiques pour les troubles de l’érection.

Quelles pathologies ?

Cette herbe tonique a été traditionnellement utilisée en cas :

  • Impuissance.
  • Diabète.
  • Troubles respiratoires.
  • Infertilité.
  • Pneumonie.
  • Faiblesse.
  • Fatigue.
  • Amygdalite.
  • Spasmophilie.
  • Perte d’énergie.
Oiseau Afrique

Énergie

Le grand pouvoir de l’eriosema cordatum est d’agir sur le corps énergétique, en particulier sur le chakra racine.

Elle permet de lever certains blocages énergétiques du corps.

C’est pourquoi elle a un tel impact sur la sexualité : le 1er chakra est souvent encombré.

Émotions

La plupart des blocages énergétiques sont causés par des mémoires émotionnelles.

La prise d’eriosema est encore plus efficace si elle est accompagnée par l’acceptation émotionnelle.

Ainsi, les blocages ne reviennent pas.

Île rocheuse

Conclusion

Quels sont les bienfaits de l’eriosema cordatum ?

Cette plante médicinale africaine a l’avantage précieux d’aider l’énergie à recirculer dans le corps.

Encore largement méconnue pour ses vertus thérapeutiques, elle aura toute sa place dans la pharmacie du futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Poster commentaire