Détox des intestins

Mains ventre

Comment faire de beaux cacas ! 😄

Pourquoi prendre soin de mon ventre ?

Un système digestif sain est essentiel pour nourrir correctement mes cellules.

Or l’absorption des nutriments par mes intestins est limitée par :

  • L’accumulation de déchets dans le côlon et l’intestin grêle.
  • Les déséquilibres de ma flore intestinale.
Crépuscule

Symptômes

Si l’intestin est encombré ou déséquilibré, cela peut provoquer des troubles digestifs :

  • Diarrhée.
  • Douleurs abdominales.
  • Constipation.
  • Flatulences.
  • Ballonnements.
  • Digestion difficile.
  • Perte ou gain de poids.

Si rien n’est fait, une maladie peut se déclarer, comme par exemple :

  • Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin.
  • Maladie de Crohn.
  • Occlusion intestinale.
  • Gastroentérite.
  • Polypes du côlon.
  • Diverticulite du sigmoïde.
  • Cancer du côlon.
  • Appendicite.
  • Colite.
  • Rectocolite hémorragique.

En cas de troubles intestinaux, il est conseillé de consulter un gastro-entérologue.

Les compléments

En parallèle au traitement médical, il existe plusieurs remèdes naturels pour détoxifier les intestins.

Les émotions

Les détoxs intestinales ne peuvent pas omettre le volet émotionnel.

De nombreuses mémoires émotionnelles entravent la digestion.

Cela se ressent facilement : ce sont les points douloureux lorsque j’appuie sur l’abdomen.

En entamant un travail introspectif, je peux me libérer de ces mémoires.

Je découvre l’acceptation émotionnelle.

Chi Nei Tsang

Le Chi Nei Tsang est un massage abdominal issue d’Asie.

Il n’est pas forcément plaisant, mais très efficace pour rétablir l’harmonie des viscères, aux niveaux :

  • Émotionnel.
  • Physique.
  • Énergétique.

À défaut d’avoir un praticien à portée de main, l’auto-massage intestinal fonctionne également.

L’alimentation

Mon alimentation a un impact majeur sur la santé de mes intestins.

Certains aliments me permettent de nettoyer et renforcer le tube digestif :

  • Tomate.
  • Banane.
  • Céréales complètes.
  • Millet.
  • Ail cru.
  • Quinoa.
  • Haricots verts.
  • Céleri.
  • Artichaut.
  • Chou kale.
  • Miel.
  • Lait de coco.
  • Feuilles de betterave.
  • Pomme.
  • Papaye.
  • Citron.
  • Patate douce.
  • Radis.

Les suppléments naturels et plantes aimés par le ventre :

  • Vitamines B8 et B12.
  • Spiruline.
  • Zinc.
  • Tisane Richter transit.
  • Romarin.
  • Huile d’onagre.
  • Huile d’origan.
  • Pissenlit.
  • Pariétaire officinale.
  • Codonopsis pilosula.
  • Huile de colza.
  • Poire de terre.
  • Bouleau pubescent.
  • Liane du Pérou.
  • Reine-des-prés.
  • Basilic.
  • Kombucha.
  • Huiles essentielles de lavande et de jasmin.
  • Thé vert.
  • Graines de chia.

Ce que les intestins n’apprécient pas :

  • Trop manger.
  • Le grignotage.
  • Antibiotiques.
  • Nourriture industrielle.
  • Céréales raffinées.
  • Produits laitiers de vache.
  • Alcool.
  • Cigarette.
  • Aliments gras ou frits.
  • Sucre et fructose industriel.
  • Café.
Plage dune tronc

Les probiotiques

Dans mes intestins, vivent des milliards de bactéries qui permettent la digestion : le microbiote ou flore intestinale.

Les probiotiques, comme le bifidus, sont des bactéries ou levures vivantes qui servent à rééquilibrer le microbiote.

Ils se trouvent dans le commerce. Sauf qu’il est compliqué de savoir quels probiotiques prendre, et quand.

99,99% du temps, il n’est pas approprié d’en consommer.

Il en est de même pour les aliments fermentés.

C’est pourquoi il est préférable de demander directement à mon corps : c’est le principe du test musculaire.

Le jeûne

Le jeûne hydrique est extrêmement apprécié du gros intestin et de l’intestin grêle.

C’est-à-dire arrêter de manger, tout en continuant à boire de l’eau. Les intestins adorent l’eau.

Ainsi, ils peuvent se reposer et s’auto-nettoyer.

Les jeûnes ne se prennent pas à la légère : il convient d’être accompagné(e) par un diététicien.

L’idéal est de jeûner 24h avant le lavage intestinal.

Hydrothérapie

Une hydrothérapie du côlon consiste à injecter de l’eau par l’anus, et à la faire circuler dans le gros intestin.

Les toxines et déchets sont ainsi évacués.

Cette technique a toute sa place en prévention, surtout durant une cure détox intestinale.

Contrairement à une idée reçue, l’hydrothérapie du côlon n’élimine pas les « bonnes » bactéries. Au contraire, elle leur fait de la place pour qu’elles puissent se développer.

Argile

L’argile est précieuse, en particulier pour le côlon.

Elle permet de :

  • Purifier.
  • Nourrir.
  • Détoxifier.

Il est préférable de l’ingérer en dehors des repas, par exemple une cuillère diluée dans de l’eau.

Le sport

L’activité physique modérée favorise :

  • La circulation sanguine dans les intestins.
  • L’absorption des nutriments.

Après un gros repas, il est conseillé de marcher, pour faciliter la digestion.

L’acupuncture

L’acupuncture est traditionnellement pratiquée en cas de troubles intestinaux.

La médicine chinoise possède une grande expérience sur le sujet.

Forêt brume

Conclusion

Comment entamer une détox des intestins ?

En demandant à mon corps ce dont j’ai besoin.

Il existe plusieurs options naturelles pour un nettoyage intestinal.

La partie émotionnelle est essentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Poster commentaire

Nouveaux Articles: