Les croyances limitantes

Mer

Comment se libérer des croyances limitantes ?

Qu’est-ce qu’une croyance inconsciente ?

On appelle croyance inconsciente une pensée gravée dans l’inconscient.

Il s’agit d’un schéma qui nous contrôle, un programme qui influe sur nos comportements et pensées.

Exemple : David a la croyance que la vie est belle. Il va inconsciemment attirer les situations où la vie sera belle.

On estime que notre vie est contrôlée à 95% par nos croyances inconscientes.

C’est pour cette raison que les enfants qui viennent de familles aisées ont plus de facilité à gagner de l’argent une fois adultes : ils ont intégré les croyances de leurs parents, les bons réflexes pour réussir financièrement.

D’où viennent les croyances inconscientes ?

La plupart sont acquises durant l’enfance, en particulier entre la naissance et l’âge de 7 ans.

Une majorité des croyances sont copiées des adultes qui entourent l’enfant :

  • Parents.
  • Entourage.
  • École.
  • Télévision.

L’inconscient ne fait pas la différence entre un bon et un mauvais programme, il copie sans se poser de questions.

D’autres pensées inconscientes nous proviennent de notre propre expérience.

Exemple : Anna tombe de la balançoire. Pour la protéger, son inconscient enregistre la croyance « Prendre de la hauteur est dangereux. »

Enfin, nous héritons certaines croyances de nos parents à la naissance.

Couple bébé

Qu’est-ce qu’une croyance limitante ?

Une croyance inconsciente qui nous limite et nous empêche d’être nous-mêmes est appelée croyance limitante.

Exemple : Patrick a hérité de son père la croyance qu’il faut travailler dur pour réussir. Toute sa vie, il travaille dur pour réussir.

Les programmes inconscients limitants influent sur tous les compartiments de nos vies.

Exemple : Jeanne pense qu’il faut sourire pour être aimée. Son inconscient tourne en arrière-plan avec ce programme. Elle va souvent sourire, même dans les situations inconfortables.

Même des croyances que l’on pourrait qualifier de positives peuvent être limitantes.

Exemple : Kevin a la croyance inconsciente qu’il a besoin d’amour. On pourrait penser qu’il vaut mieux avoir besoin d’amour que son contraire, donc que ce n’est pas limitant. Or, l’inconscient de Kevin va sans cesse lui faire rechercher des situations où il a besoin d’amour.

L’auto-sabotage

Lorsque le conscient et l’inconscient ont des croyances opposées, on parle d’auto-sabotage.

Exemple : Marie est persuadée qu’elle va se marier et être heureuse. Or, suite au divorce de ses parents à l’âge de 6 ans, son inconscient pense que le mariage mène à l’échec. Il y a de fortes probabilités pour que son futur mariage soit un échec.

Entre une volonté consciente et une croyance inconsciente, c’est souvent l’inconscient qui a le dernier mot.

Voilà pourquoi nous répétons souvent les mêmes habitudes, sans parvenir à les changer.

Papillon fleur

Les phobies

Les phobies sont des croyances limitantes liées à des émotions, mises en place par notre inconscient pour nous protéger.

Exemple : Martin a failli se noyer à 2 ans. Son inconscient en a conclu que l’eau était un danger. Depuis il a la phobie de la mer.

Comment supprimer une croyance limitante ?

Il existe plusieurs options pour se libérer de ses croyances :

  • La répétition.
  • Sortir de sa zone de confort.
  • L’hypnose.

Toutefois, ces techniques ne sont pas évidentes.

Exemple : Paul veut sans cesse avoir le dernier mot. Il résonne inconsciemment avec « Je dois avoir raison » car à 8 ans, son père s’est moqué de lui pour s’être trompé. Depuis qu’il en a pris conscience, Paul se force à écouter les autres et à ne pas imposer son avis. Grâce à ses intentions répétées, il fait quelques progrès, mais ses anciennes tendances restent tenaces.

Il existe une option beaucoup plus simple de se libérer d’une croyance limitante : comprendre l’émotion sous-jacente.

Exemple : Quand son papa s’est moqué de lui, Paul a ressenti de la tristesse. En comprenant et libérant cette tristesse, la croyance limitante d’avoir toujours raison se dissipe d’elle-même automatiquement en quelques semaines.

Pour comprendre comment les émotions fonctionnent, lire l’article Comment gérer ses émotions ?

Canyon

Conclusion

L’être humain se construit durant l’enfance sur ses croyances limitantes.

C’est une question de survie : elles lui permettent de savoir quel comportement adopter automatiquement.

Seulement, à l’âge adulte, de nombreuses croyances inconscientes deviennent limitantes.

Le meilleur moyen de s’en libérer est de réaliser un travail émotionnel sur soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Poster commentaire