Comment faire l’amour ?

Couple amour

Nous avons tous besoin d’amour.

L’excitation et l’orgasme sont plaisants, mais ne constituent pas le but ultime de la sexualité.

Réhabiliter l’acte sexuel

L’accouplement est supposé être une part merveilleuse de l’expérience humaine.

De nos jours :

  • La sexualité est taboue, façonnée par des milliers d’années de restrictions et de frustrations.
  • L’acte sexuel est une gratification émotionnelle, pour une satisfaction à court terme.
  • La pornographie nous conditionne.

Faire l’amour n’est pas uniquement un acte physique.

C’est l’une des plus joyeuses célébrations de la vie : une union divine entre deux personnes.

L’ego et le sexe

Souvent, les egos prennent le contrôle des relations sexuelles, et entraînent de la frustration.

Chez l’homme, cela conduit à :

  • L’impuissance.
  • Se focaliser sur l’érection ou l’orgasme.
  • La multiplication des partenaires.
  • L’envie d’impressionner par la performance.

Chez la femme, cela conduit à :

  • La frigidité.
  • La jalousie et la possession.
  • S’offrir sexuellement comme récompense.
  • Le besoin de séduire.

Toutes ces préoccupations changent l’amour en sexe, qui devient une pulsion égoïste.

Mer rochers

La masturbation

Se masturber est une soupape émotionnelle et énergétique : elle aide à relâcher la pression.

Cela consiste à faire l’amour avec soi-même, et à se donner du plaisir.

Il n’y a rien de négatif à cela.

Toutefois, en éveillant sa conscience, on se rend compte que la masturbation est une compensation de peurs et d’anxiétés.

Derrière la pulsion masturbatrice se cachent des émotions.

Plus nous avançons sur notre chemin intérieur, moins nous en ressentons le besoin.

Il ne s’agit pas d’arrêter de se masturber du jour au lendemain. Cela se fait naturellement et progressivement.

Cela n’est possible que si le corps énergétique fonctionne efficacement.

Au début, je ne pouvais pas tenir plus de 4 jours sans me réveiller en pleine nuit car j’avais trop d’énergie.

L’énergie du sperme est précieuse. Nous pouvons demander à notre corps de transformer la puissante énergie sexuelle en énergie vitale.

Réapprendre à faire l’amour

Il est possible de retrouver le pouvoir véritable de l’acte sexuel.

Prendre conscience

La première étape est d’admettre que :

  • Faire l’amour fait partie intégrante de la nature humaine.
  • Nos émotions contrôlent et brident notre sexualité.
  • La recherche de l’orgasme est une manifestation de l’ego.
  • L’acte sexuel peut être bien plus qu’une pulsion orgasmique : la fusion de deux êtres dans l’amour.

L’engagement

Le chemin pour réapprendre à faire l’amour de manière naturelle nécessite un engagement des deux partenaires :

  • Disponibilité.
  • Communication.
  • Honnêteté.
  • Compréhension.
  • Douceur.

S’abandonner libre des dépendances, de l’attachement et des peurs prend du temps.

Cela passe par l’acceptation de soi, et la compréhension de nos conditionnements.

Lac turquoise sapins

Faire confiance aux corps

Le rapport sexuel peut être plus qu’une simple succession de va-et-vient.

Lorsque nous sommes présents et disponibles, le pénis et la vagin savent naturellement comment se mouvoir.

Faire l’amour n’est pas un acte mental : les corps décident des mouvements… ou de l’absence de mouvement !

Les orgasmes surviennent naturellement, ou pas.

Ce n’est pas une question d’envie : les corps mis côte à côte aiment naturellement faire l’amour.

Pour plus de détails pratiques, je recommande le livre « Faire l’amour de manière divine » de Barry Long.

L’objectif est d’expérimenter l’union divine avec son ou sa partenaire.

La libération émotionnelle

Les émotions sont le principal obstacle à l’épanouissement sexuel.

Elles ne peuvent être ignorées. Elles nécessitent d’être acceptées et intégrées.

Le meilleur moyen de réapprendre à faire l’amour, est d’apprendre à gérer nos émotions.

Exemple : j’ai peur ne pas être aimé. Cela va impacter ma relation à l’autre.

En ce qui concerne l’éjaculation, il est utile d’apprendre à discerner si elle est naturelle ou l’expression d’une émotion.

L’éjaculation précoce est la manifestation d’émotions refoulées.

Faire l’amour est thérapeutique.

Le pénis a une fonction d’aspirateur des émotions contenues dans le vagin.

Les émotions bloquées dans les organes génitaux réduisent sensation et plaisir. Une fois libérées, l’amour peut devenir extatique.

L’amour conscient

Les préliminaires ont tendance à renforcer les fantasmes et à être ailleurs.

Et même durant l’acte sexuel, nous sommes souvent dans nos pensées, ou dans l’imagination.

Or pour obtenir une connexion physique, énergétique et spirituelle, il est nécessaire d’être entièrement présent.

Faire l’amour devient un acte conscient dans l’instant présent.

Ainsi, l’homme recueille les énergies divines de la femme.

La sexualité consciente permet d’expérimenter à travers l’acte d’amour que nous ne faisons qu’un.

Fleurs

Conclusion

Comment faire l’amour ?

L’acte sexuel est probablement ce qui existe de meilleur sur Terre.

Or l’ego prédomine dans la sexualité, et mène à des frustrations.

Pour que le sexe redevienne amour et qu’il mène à l’extase, cela nécessite :

  • D’arrêter de voir l’orgasme comme une finalité.
  • De nous libérer des émotions sexuelles.
  • De porter notre conscience sur l’acte d’amour.

C’est ce que l’on nomme la sexualité sacrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Poster commentaire